2 500 fêtards ont fondu pour la Ice Party 2


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Dimanche 1 Novembre 2015 à 09:03


Six ans après, la deuxième édition de la grand-messe électronique qui se tenait, vendredi, à Amphitéa, n’a pas eu l’affluence escomptée. Mais l’ambiance y était plutôt cool.



Thylacine, en plein set vendredi soir à Amphithéa : "Une musique travaillée, envoûtante, riche de styles et de rythmiques bigarrées et parvient à coller une ambiance à la fois dansante, inquiétante et hypnotique" (photo Aurélien Breau).
Thylacine, en plein set vendredi soir à Amphithéa : "Une musique travaillée, envoûtante, riche de styles et de rythmiques bigarrées et parvient à coller une ambiance à la fois dansante, inquiétante et hypnotique" (photo Aurélien Breau).
la rédaction vous conseille
Ils s’appellent Max, David, Arthurn et ont tous les trois 22 ans. Ils viennent de Vannes, Lille et Rennes et sont tout heureux d’avoir un pote, Rémy (23 ans), étudiant à la Catho, qui réside à Angers. « On est venu pour faire la fête et pour voir des artistes qu’on aime bien. À commencer par le Hungry Band, avec N’To, Worakls et Joachim Pastor, mais on aime aussi beaucoup Thylacine. Même si on est content de voir Madeon, on ne serait pas venu exprès pour lui. C’est un peu de la musique pour la masse. Mais bon, l’important, c’est l’ambiance et elle est vraiment sympa ».

Christophe « Doudou » Davy, le boss d’Ô Spectacles, l’un des co-organisateurs de la soirée avec L’igloo et Angers Expo Congrès, ne dit pas autre chose, soulignant le bon esprit de l’événement. Il pourrait être un peu déçu du score. Quelque 4 000 fêtards étaient attendus ; ils furent 2 500 à l’arrivée. Mais le pari de la diversité est gagné.

En mélangeant les styles électro, la Ice Party 2 a attiré des âges et de looks divers. Certes, beaucoup de très jeunes étaient présents pour Madeon, lui aussi gamin et nouvelle sensation des platines. Mais d’autres, un peu plus mûrs, avaient aussi fait le déplacement… que l’on suppose pour l’enfant du pays, Thylacine. « Ca fait du bien de dire : bonsoir Angers » n’a d’ailleurs pas hésité à dire William Rezé.

Sans esprit de clocher, on n’hésitera pas, à notre tour, à dire que le set de l’Angevin fut impeccable. Le jeune homme propose une musique travaillée, envoûtante, riche de styles et de rythmiques bigarrées et parvient à coller une ambiance à la fois dansante, inquiétante et hypnotique. Le show lumière est à l’avenant, variations en noir et blanc en osmose avec l’esprit de l’artiste.

Et à l’instar de nos quatre copains d’un soir, on ne serait pas venu en revanche pour Madeon. Certes, le show a de l’allure… mais question musique, c’est vraiment l’artillerie lourde. On a trouvé cela limite ringard, genre makina ou dance des pires pistes de boîtes de nuit. Mais c’est sûrement une question d’âge…

Il est sûrement un peu tôt pour dire si une 3e édition aura lieu l’année prochaine. Mais l’envie de pérenniser, en tout cas chez Doudou, est déjà là.












Angers Mag












Angers Mag : Pesticides ou principe de prudence dans la prise de décision #Angers @UnivAngers https://t.co/wYLustjYQ4 https://t.co/xqaIJ3lhNx
Jeudi 25 Mai - 07:47
Angers Mag : Festival : Maine in Jazz du 2 au 5 juin: Le piano sera à l'honneur de la 8e édition du... https://t.co/gcZhIQ4yhC https://t.co/ISJ87ui3nT
Jeudi 25 Mai - 07:32
Angers Mag : #Angers Sylvain Bertoldi, « l’Histoire en ligne de mire » @Angers https://t.co/Plvx67BQbL https://t.co/CCHQDQgRyy
Mercredi 24 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Six mois après, nouvelle démission à la tête du PS de #MaineetLoire https://t.co/6pUKV19acs https://t.co/CP5j9ftg8Y
Mardi 23 Mai - 19:03