50 ans qu'ils "sauvegardent l'Anjou" !


Rédigé par Pierre-Antoine LEFORT - Angers, le 01/05/2015 - 06:45 / modifié le 04/05/2015 - 08:20


L’association « La Sauvegarde de l’Anjou » souffle cette année ses 50 bougies, l’occasion pour elle de se faire connaître et de rappeler les combats qu’elle a menés depuis de longues années en faveur de la préservation du territoire et de son environnement.



Au fond, Clémence Pin et Lucas Bernard. Au premier plan, Florence Denis-Pasquier, Yves Lepage et Florence Bely
Au fond, Clémence Pin et Lucas Bernard. Au premier plan, Florence Denis-Pasquier, Yves Lepage et Florence Bely
la rédaction vous conseille
« La Sauvegarde de l’Anjou » agit depuis 50 ans pour la protection de la nature et la défense de l’environnement dans le Maine-et-Loire. Fédérant 18 associations locales, soit près de 2500 adhérents sur le département, l’organisation -elle-même associative- raconte une certaine Histoire du milieu associatif, entre nouveaux arrivants, comme le Collectif d’Actions Citoyennes de Montreuil-Bellay, mais aussi associations membres plus anciennes, comme la Ligue de Protection des Oiseaux.
 
Et c’est cette Histoire, ces combats que « La Sauvegarde de l’Anjou » a décidé de mettre en avant pour ses 50 ans. De sa première bataille pour la défense du patrimoine du quartier de la Doutre à Angers, jusqu’aux enjeux plus contemporains telle la pollution lumineuse le soir par exemple, l’association organise jusqu’au 31 octobre de nombreuses animations à travers le département. Pour Florence Denier-Pasquier, sa vice-présidente, il s’agit de « prendre le temps de regarder dans la durée ce qui a pu être sauvé ».
 
Fêter le cinquantenaire
Les actions qui seront menées d’ici octobre rassembleront la plupart des associations membres de « La Sauvegarde de l’Anjou ».  Florence Denier-Pasquier explique d’ailleurs que « l’engagement de ces associations part souvent d’un problème près de chez soi, mais (que) pour adhérer, il faut savoir élargir sa vision, que ce soit sur le même problème sur le département, ou une autre question proche de chez soi ». C’est ainsi que bon nombre d’associations organisent des rendez-vous sur des sujets qui peuvent paraître éloignés de leurs actions (vous retrouverez les événements dans le pdf ci dessous).
 
Pour l’occasion, l’association édite également un ouvrage. Le but, pour le président de « La Sauvegarde de l’Anjou » Yves Lepage, c’est de « rappeler tout ce qu’il s’est passé depuis 50 ans. La défense de l’environnement, c’est un sujet permanent ». Et si le titre n’est pas encore arrêté, le livre s’arrêtera sur quelques combats, quelques situations qui illustrent l’action de l’association depuis 50 ans. 

« Notre but est aussi de montrer ce que c'est qu’une action bénévole » indique Florence Denier Pasquier. « Ce n’est pas un ouvrage scientifique mais un ouvrage militant ». L’association devrait lancer début mai une souscription sur internet -l’ouvrage sera proposé au prix de 22 euros- et le distribuera ensuite en librairie pour 25 euros. « Un livre pour offrir » pour Yves Lepage.
 
Les festivités du cinquantenaire se termineront le 31 octobre par une « journée festive », avec animations et conférences. Le Président de France Nature Environnement, Denez L’Hostis viendra prendre la parole pour clôturer la journée. Enfin l’association présentera une exposition de photos qui illustreront le combat de « La Sauvegarde de l’Anjou » depuis 50 ans.

www.sauvegarde-anjou.org
 

programme_cinquantenaire_sauvegarde_de_lanjou.pdf programme_cinquantenaire_sauvegarde_de_lanjou.pdf  (319.12 Ko)













Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com