66e Festival d'Anjou : pluie d'étoiles pour le retour à Angers


Rédigé par - Angers, le Samedi 11 Avril 2015 à 12:34


Nicolas Briançon a levé le voile vendredi sur la programmation du 66e festival d'Anjou. Resserré sur trois semaines, il accueillera du 8 au 27 juin Michel Piccoli, Jane Birkin, François Berléand, Marie Gillain ou encore François Morel. Surtout, plus de 35 ans après, cette nouvelle édition marquera le retour attendu de l'événement à Angers. Qui s'en plaindra ?



Nicolas Briançon vendredi midi devant le Grand Théâtre d'Angers où l'image d'une réconciliation.
Nicolas Briançon vendredi midi devant le Grand Théâtre d'Angers où l'image d'une réconciliation.
la rédaction vous conseille
Mine de rien, c'est une vraie petite révolution. Et il n'y a eu besoin ni de larmes, ni de sang pour la mener à bien. Après plusieurs dizaines d'années de séparation, le festival d'Anjou et Angers ont officialisé leur réconciliation ce vendredi midi sur la scène du... Grand Théâtre, place du Ralliement où, tout un symbole, a été dévoilée la programmation de la 66e édition de l'événement théâtral.

Inconcevable il y a encore deux ans, cette réconciliation doit bien évidemment au changement politique intervenu à la tête de la Ville d'Angers en avril 2014. Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, Christophe Béchu, le maire et président de l'Agglomération d'Angers, était encore il y a un an et demi président du Conseil général de Maine-et-Loire, initiateur et principal financeur du festival. Lequel, pour de lointaines raisons politiques, tournait le dos à la première ville et préfecture du département depuis plus de 35 ans.

"Depuis 1978 exactement, ça remonte à l'époque où Jean Sauvage n'a plus voulu travailler avec une ville de gauche" rappelait  sur les marches du Grand Théâtre, vendredi, l'ancien adjoint à la culture d'Angers, Gérard Pilet. De l'eau ayant coulé sous les ponts, pas impossible au passage que vous trouviez, de l'autre côté de l'échiquier politique, quelqu'un pour vous en livrer une explication différente. Mais qu'importe, l'essentiel n'est pas là car, Gérard Pilet est le premier à l'admettre aujourd'hui, la situation était "absurde et ridicule".
"Il y a trop longtemps que la Ville était éloignée du festival". Nicolas Briançon

L'affiche du 66e festival d'Anjou.
L'affiche du 66e festival d'Anjou.
Avant de décliner la programmation de cette 66e édition, le comédien et metteur en scène Nicolas Briançon, en a convenu lui aussi aisément, rappelant qu'il avait toujours plaidé pour le rapprochement depuis son arrivée à la direction artistique en 2004 : "Il y a trop longtemps que la Ville était éloignée du festival. Et je salue le travail conjoint du Département et de la Ville qui nous a aidé à maintenir un niveau de qualité et d'exigences fortes dans des conditions difficiles." Une allusion aux annulations et difficultés qui touchent d'autres événements culturels en France.

Très concrètement, le festival d'Anjou se déclinera à Angers en deux endroits. D'abord au Grand Théâtre du 15 au 19 juin pour le Concours des compagnies, ce mini-festival dans le festival qui réunira cinq spectacles créés par de jeunes troupes professionnelles : "L'occasion d'accrocher un public plus urbain, plus jeune et qui n'avait pas forcément les moyens d'aller au Plessis-Macé pour voir les spectacles" estime Nicolas Briançon.

Mais le festival ira aussi au Quai le 26 juin, pour le retour de François Morel -qui avait chanté sous la pluie au Plessis-Macé l'an passé- dans "La fin du monde est pour dimanche". De quoi réjouir Christophe Béchu, le maire d'Angers, pour qui ce retour à Angers permettra peut-être d'aller au bout de la logique d'ouverture du Concours des compagnies, dont les spectacles, souvent plus décalés et sans vedette, étaient aussi ceux qui attiraient le moins de monde.

Michel Piccoli, Jane Birkin et Hervé Pierre rendront hommage à Serge Gainsbourg le samedi 20 juin.
Michel Piccoli, Jane Birkin et Hervé Pierre rendront hommage à Serge Gainsbourg le samedi 20 juin.
Des grands noms et beaucoup de nouveaux
C'est l'autre satisfaction de Nicolas Briançon. En dépit des difficultés économiques qui touchent le spectacle, la programmation qu'il a réussi à bâtir pour cette 66e édition ne dépareille pas des précédentes. Au contraire. Car parmi les grands noms à l'affiche, beaucoup fouleront pour la première fois la scène du festival. Ce sera le cas de François Berléand dans "Deux hommes tout nus" de Sébastien Thiéry, les 10 et 11 juin au château du Plessis-Macé, de Niels Arestrup qui donnera la réplique à Patrick Chesnais dans "Le Souper" de Jean-Claude Brisville (12 et 13 juin au Plessis-Macé), de Chantal Ladesou dans "Nelson" aux Arênes de Doué-la-Fontaine (17, 18 et 19 juin) et surtout de Michel Piccoli. Devenu rare à la scène et à l'écran, le comédien, âgé de 89 ans, sera aux côtés de Jane Birkin et de Hervé Pierre (de la Comédie Française) dans un spectacle-lecture, hommage à Serge Gainsbourg, "Gainsbourg, poète majeur", le 20 juin au château du Plessis-Macé.

La création de l'année, signée Nicolas Briançon, rendra hommage à la comédie musicale américaine en ouverture du festival : "Paris-Broadway" (8 et 9 juin), dans un esprit "joyeux, festif et élégant", "le meilleur contre-poison aux difficultés du moment", selon lui.

Découvrez l'ensemble de la programmation sur le site du festival : www.festivaldanjou.com

La bande-annonce du 66e festival d'Anjou

Cette année encore, c'est l'Angevin Vincent Drouin qui a réalisé la B.O. du festival.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Fan Club Ladesou le 11/04/2015 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Retrouvez Chantal Ladesou sur sa page officielle
facebook.com/chantalladesou








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com