A Angers et en Anjou, l’offre touristique étoilée par Michelin


Rédigé par - Angers, le 12/02/2016 - 13:47 / modifié le 28/05/2016 - 09:47


Les acteurs du tourisme angevin ont de quoi être satisfaits, l’incontournable Guide Vert Michelin leur redonne de la couleur. Angers vient de retrouver une troisième étoile, perdue depuis 12 ans et le département concentre un fort pourcentage de sites étoilés. De bon augure pour la saison touristique qui s’annonce.



La Collégiale Saint Martin, dans le centre d'Angers, obtient sa première étoile dans le Guide Vert Michelin
La Collégiale Saint Martin, dans le centre d'Angers, obtient sa première étoile dans le Guide Vert Michelin
la rédaction vous conseille
Les efforts entrepris par la Ville d’Angers pour accueillir les touristes, l’ouverture de la Collégiale Saint Martin et le parc Oriental de Maulévrier, sont les points forts du tourisme en Anjou », a précisé Philippe Orain, directeur éditorial du Guide Vert, en présentant jeudi à Angers, deux des ouvrages de l’imposante collection du manufacturier éditeur : le guide Pays de la Loire et celui des châteaux de Loire, lesquels consacrent 120 pages à l’Anjou.
 
« Nous avons attribué deux étoiles à  la Loire Angevine , cette partie du fleuve qui prolonge la promenade vers l’océan et qui dévoile un aspect magnifique de la Loire », poursuit le directeur.  Angers, avec sa tenture de l’Apocalypse, ses monuments, ses jardins et espaces verts se classe devant Nantes, avec 28 étoiles contre 21 pour la capitale régionale. « Angers est la ville qui compte le plus de sites étoilés de la région des Pays de la Loire », confirme Philippe Orain qui ajoute que « l’Anjou est même l’une des plus fortes concentrations de sites étoilés en France ».
 
Dans le détail, cinq sites y sont référencés trois étoiles, sachant que la France en compte 230 : la Ville d’Angers, son château, la tenture de l’Apocalypse, le château de Serrant et l’Abbaye royale de Fontevraud. Douze sites sites sont classés deux étoiles au fameux guide, parmi lesquels le musée des Beaux-Arts et le Chant du Monde à Angers, le Bioparc de Doué la Fontaine, le Parc oriental de Maulévrier ou encore le Château de Brissac. Ouvert en 2014, le mystère des faluns à Doué la Fontaine récupère sa première étoile. Il en est de même pour le village troglo de Rochemenier et la Pointe de Bouchemaine.
 
« Avec 38 étoiles référencées dans les deux guides, c’est même la ville qui comporte le plus de sites étoilés des Pays de la Loire, avec de remarquables muséographies et des restaurations exemplaires ».

Du coté des acteurs du tourisme en Anjou et à Angers qui s’activent depuis des années, on savoure cette moisson d’étoiles. « Angers fait partie des grandes villes d’art et d’histoire de France, ce qui justifie cette distinction », soutient Laurent Boron, directeur d’Anjou Tourisme. « Avec 38 étoiles référencées dans les deux guides, c’est même la ville qui comporte le plus de sites étoilés des Pays de la Loire, avec de remarquables muséographies et des restaurations exemplaires ».
 
Nul doute que ces distinctions ne peuvent pas nuire à l'activité touristique dans la région, le guide vert étant l’un des ouvrages de référence pour tous les voyageurs. Et y figurer en bonne place est un gage de succès, tant pour les sites ouverts au publics que pour les hôtels, les restaurant, les gites et sites d’accueil.
 
« L’ensemble des acteurs de la filière, professionnels, services des territoires et organismes de tourisme, travaillent désormais en réseau avec un objectif : celui de développer la qualité de l’offre », indique Laurent Boron. « Ce travail s’articule également autour des schémas départementaux de développement touristique et vélo-loisirs et du dispositif d’aides au tourismes du Département ». Un réseau collaboratif qui commence à porter ses fruits. Et dans une région où le végétal est désormais le fer de lance, ce n’est pas un vain mot.
 
Le Guide Vert Michelin, c’est une collection de 105 guides en langue française (33 régions sur la France, 37 sur l’Europe et 25 sur le reste du monde) auxquels s’ajoutent 400 titres en neuf autres langues et 52 guides de week-end pour la découverte des villes. Michelin propose également des guides thématiques (9  guides patrimoine et 13 guide de plein air), une application gratuite, Michelin Voyage, sur mobiles et un site internet spécialisé. De quoi couvrir toute la demande en la matière.

Les étoiles attribuées aux sites touristiques constituent un classement unique développé par les équipes du Guide vert : 3 *** : vaut le voyage (230 en France, dont 5 à Angers), 2** : mérite le détour et 1* : site intéressant.
 
Editée à 20 000 exemplaires, la  nouvelle édition du Guide Vert des Pays de la Loire sort le 15 février, celle des Châteaux de la Loire, le  15 mars. Prix de vente  : 14,90 €.
 





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com