A Angers, la net-économie n’est pas un vain mot


Rédigé par - Angers, le 28/11/2011 - 11:55 / modifié le 28/11/2011 - 11:59


Alors qu’Angers Technopole organisait dernièrement une soirée débat sur le thème des « villes numériques, quel futur », qu’une cantine numérique s’apprête à voir le jour, voici que notre ville est récompensée par Google pour son dynamisme sur Internet. Angers est entrée de plein pied dans la Net-économie.



Laurent POUCAN, Angers Loire Métropole, pendant son intervention
Laurent POUCAN, Angers Loire Métropole, pendant son intervention
la rédaction vous conseille
Début de semaine dernière, le centre d’affaire Terra Botanica à Angers accueillait une cinquantaine d’acteurs économiques et technologiques dans le cadre des soirées « scénario pour l’avenir », proposées par Angers Technopole. Plusieurs intervenants connus pour leur implication dans le développement d’outils et de pratiques numériques, mais aussi pour leur analyse d’une société en pleine mutation, étaient présents pour faire profiter l’assemblée de leur savoir en la matière.

Toute la soirée on a parlé de « de ville 2.0 », de réalité augmentée, d’open data, de monde virtuel pour des nouveaux usages bien réels, de technologies numériques immergées dans la ville et qui révèlent chaque jour de nouvelles habitudes et bousculent désormais les modes de pensée et d’agir des citoyens.

Ce nouveau monde, cette ville communicante qu’on nous annonce comme ludique, interactive, complexe et sans véritable frontière, va-t-elle modifier durablement notre façon de vivre et nous apporter une nouvelle qualité de vie ? Autant de questions auxquelles ont tenté de répondre Philippe GARGOV, consultant en prospective urbaine, Laurent POUCAN, responsable Pôle ressources et TIC (techniques de communication et d’information) à Angers Loire Métropole, Reynald WERQUIN, entrepreneur de l’internet, BSE Group, spécialiste des mondes immersifs et notamment des villes 3D et Jacques CHATIGNOUX, économiste et auteur d’une réflexion stratégique sur la mise en place de pratiques liées aux usages des TIC et du télé-travail.

Pendant près de trois heures chacun a tenté de démontrer comment les villes déjà impliquées dans une démarche numérique avaient profondément modifié les modes d’intégration sociale, de communiquer, d’échanger, de s’instruire et de faire du commerce.

Et la démonstration tombait à point nommé puisque la même semaine le célèbre moteur de recherche GOOGLE classait les villes les plus dynamiques sur le réseau internet, attribuant le trophée « Google e-Villes » aux dix premières cités parmi lesquelles on retrouve Angers en sixième position.

« A l’heure où il est de plus en plus admis qu’Internet est vecteur de croissance économique, nous avons lancé ce trophée afin de récompenser les villes ayant fait preuve de l’activité numérique la plus importante entre 2010 et 2011 sur base de la croissance du taux d’activation de comptes AdWords », déclarait pour l’occasion Jean-Marc TASSETTO directeur général de Google France

Selon une étude réalisée par McKinsey & Company (Paris) portant sur l’impact d’Internet sur l’économie françaisewww.economie.gouv.fr/files/rapport-mckinsey-company.pdfou comment Internet transforme notre pays, les entreprises présentes sur le web bénéficient d’une croissance deux fois plus rapide que les autres et exportent deux fois plus.

Grâce à AdWords, son service de publicité en ligne, Google a pu évaluer facilement la vivacité de l’activité commerciale sur le réseau Internet en France. Google a analysé le taux de croissance du nombre de comptes AdWords entre 2010 et 2011 sur plusieurs milliers de villes françaises. Le taux de croissance moyens serait de 19%. Les dix villes gagnantes se placent bien au-dessus de ce taux.

1er Caen : 39.7%, 2ème Lille : 38%, 3ème Dijon : 37.3%, 4ème Reims : 37%, 5ème Tours : 36% , 6ème Angers : 35.3%, 7ème Rennes : 34.1% ; 8ème Brest : 34%, 9ème Villeurbanne : 33.6% et 10ème Villeneuve d’Ascq : 33.3%

« Internet est un moteur pour la croissance économique française Internet. Nous espérons que ces trophées inspireront de nombreuses PME à se lancer en ligne et à vérifier d’elles-mêmes l’impact d’Internet sur leur développement », déclaraient les représentants de Google France lors de la remise des trophées.

(Source Google France)





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag