A Angers, le 9 mai, tous européens


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 29/04/2011 - 09:33 / modifié le 02/05/2011 - 14:25


Plus que jamais, Angers, la cité du Roi René, est une ville ouverte vers l’Europe. Le jumelage initié avec la ville polonaise de Torun en est la plus belle preuve. Malgré les menaces d’implosion qui pèse sur l’Union Européenne, les angevins veulent y croire et fêteront, à partir du 9 mai, comme dans de nombreuses villes de France, le rassemblement des peuples d’Europe.



Aux cotés d'Olivia Tambou, les ambassadeurs des villes jumelles et personnels des Relations Internationales. Tous européens
Aux cotés d'Olivia Tambou, les ambassadeurs des villes jumelles et personnels des Relations Internationales. Tous européens
la rédaction vous conseille
Peut-on encore fêter l’Europe alors que l’union des pays qui la compose est au bord de la crise de nerfs. « Plus que jamais », affirme Olivia TAMBOU, adjointe au Maire d’Angers, en charge des relations internationales. « Au niveau local, l’Europe est très présente, notamment avec nos jumelages. Ensemble nous partageons les mêmes valeurs ». Pour l’élue, pas d’ambiguïté, depuis que le 9 mai 1950, date où Robert Schuman, alors ministre des Affaires Etrangères proposait une organisation européenne, l’Union que l’on connaît aujourd’hui est un gage de stabilité et de relations pacifiques entres les peuples qui la compose.

La proposition Schuman, considérée alors comme l’acte de naissance de l’Union Européenne se fête désormais le 9 mai, faisant de cette date celle de « la journée de l’Europe », véritable symbole qui, autour d’un hymne, d’un drapeau et d’une monnaie unique réunit les peuples des pays membres, dans la diversité, faisant de cette union une véritable entité politique.

Initialement organisée dans les quartiers d’Angers, cette journée de l’Europe, qui se déclinera en plusieurs expositions tout au long du mois de mai, est prise en charge depuis 2008 par la Ville qui coordonne les actions entreprises par les structures et associations locales afin de proposer un solide et copieux programme aux angevins. Chaque année, la fête de l’Europe à l’angevine, met en valeur un quartier, tout en gardant des animations en centre ville. C’est année c’est Belle-Beille qui est désigné quartier européen.

Quatre expositions et de nombreuses animations…

A Angers, le 9 mai, tous européens
Torun en Pologne, et en Europe bien sûr, est ouverte du 29 avril au 15 mai, dans la salle Chemellier à coté de l’Hôtel de Ville. Cette exposition réalisée en collaboration avec l’Office de Tourisme de Pologne et l’association Anjou Pologne, présente des photos de la future ville jumelle d’Angers, sa dimension européenne, son héritage culturel et ses liens historiques avec Angers. Des œuvres d’artistes d’origine polonaise, installés en Anjou, sont également associées à cette exposition incontournable pour ceux qui ont l’esprit européen

Trois autres expositions seront organisées à Angers : « Elles aussi, elles ont fait l’Europe », un portrait des femmes politiques qui se sont illustrées dans la défense de l’idée européenne , du 18 avril au 30 Mai, à Terre des Sciences, rue Fleming ; « l’Europe et la Science », parcours de scientifiques européens réalisés par les élèves de quatre lycées et un collège d’Angers, du 9 au 20 mai, au lycée Bergson ; et enfin « Angevins Européens », portraits d’angevins originaires de 28 pays européens, du 17 au 30 Mai, à la Maison des Sciences Humaines, Boulevard Lavoisier.

D’autres animations, pour tous publics sont prévues tout au long du mois, avec notamment une table ronde « Regards de l’Est sur l’Union Européenne », le 9 Mai de 15h à 17h à l’ESSCA ; une lecture de conte en « Italang »(4 langues des villes jumelles) à la bibliothèque de Belle-Beille, des animations culinaires et une chasse au trésor européenne, pour les plus jeunes : « Petits Toqués-Grands Gourmets » ; un café européen sur le thème de la citoyenneté en collaboration avec la maison de l’Europe, des repas européens dans les écoles et les résidences pour personnes âgées, des échanges environnementaux, des livres européens dans les bibliothèques, et même un match de football européen entre une équipe de vétérans locaux et une équipe européenne, au stade de Belle Beille.

Ces animations s’entrecroiseront avec l’année Liszt et notamment avec l’opération « Play Liszt », le 9 mai, date à laquelle un piano sur lequel se relaieront quatre élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers, sera installé sur la place du Ralliement à partir de 16h30.

Enfin, le 7 mai, toujours sur la place du Ralliement, laquelle mérite désormais son nom, tous les angevins sont invités pour une grande animation surprise préparée par la Maison de l’Europe et les ambassadeurs des villes jumelles d’Angers, à 15h et à 18h.

Pour en savoir plus : www.angers.fr




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com