A Belle-Beille, l'éducation citoyenne passe par les conseils des enfants


Rédigé par Hugo CHECINSKI - Angers, le 18/12/2015 - 08:29 / modifié le 18/12/2015 - 08:29


La première séance plénière du Conseil des enfants des écoles de Belle-Beille a eu lieu mercredi dans la salle du conseil municipal de la mairie d'Angers. Une instance qui regroupe des élèves des trois écoles publiques de Belle-Beille : Aldo-Ferraro, Robert-Desnos et Pierre & Marie Curie. Mais avant de faire partie de cette assemblée, les enfants sont d'abord élus au sein de leur école.



La salle du Conseil municipal remplie des enfants des écoles de Belle-Beille, réunis, notamment, face au maire d'Angers, Christophe Béchu.
La salle du Conseil municipal remplie des enfants des écoles de Belle-Beille, réunis, notamment, face au maire d'Angers, Christophe Béchu.
la rédaction vous conseille
C'est une tradition : au début de chaque année scolaire, a toujours lieu l'élection des délégués de classe. Mais dans les écoles du quartier de Belle-Beille -Aldo-Ferraro, Robert-Desnos et Pierre&Marie-Curie- les élèves élus siègent aussi au Conseil des enfants. Ce conseil, qui est composé d'un binôme par classe, quel que soit la classe, expose aux responsables de leurs écoles et des Activités Périscolaires (TAPE) les problématiques qui sont les leurs, avec leur regard d'enfant... et les propositions qui vont avec : alternance dans la cour pour l'occupation du terrain de foot, rotation dans l'ordre de passage à la cantine selon les classes...

En fonction des demandes des enfants et de leur faisabilité -on se rend bien compte que la construction d'une piscine au milieu de la cour pourrait être problématique- des demandes de subventions sont faites à la mairie et des budgets leur sont alloués. Des lignes de peinture dans la cour ont donc pu être refaites et de nouveaux jeux ont été mis à leur disposition dans les cours.

Avec un budget de 200 euros par an, les conseils peuvent par exemple imprimer tracts et affiches lors des campagnes électorales. Car oui, pour être élu, les élèves mènent, pendant une semaine, de véritables campagnes électorales, ardues et accrochées. Au terme de cette semaine, munis de leur carte d'électeur, les élèves déposent leur bulletin dans les urnes.
 
En fonction des demandes des enfants et de leur faisabilité -on se rend bien compte que la construction d'une piscine au milieu de la cour pourrait être problématique- des demandes de subventions sont faites à la mairie et des budgets leur sont alloués

« C'est un projet très important car nous sommes dans une Zone d’Éducation Prioritaire et il faut que l'enfant soit acteur des règles pour qu'il soit amené à les suivre par la suite », souligne Diane Benetti, directrice de l'école Aldo-Ferraro, qui a toujours connu ces conseils, depuis 11 ans qu'elle exerce à Belle-Beille. C'est donc une véritable initiation citoyenne que ces enfants de 6 à 10 ans sont en train de vivre. « La citoyenneté se travaille dès l'enfance » appuie Faten Sfaïhi, l'adjointe au maire à la citoyenneté, à la jeune assemblée rassemblée ce mercredi. « C'est en vous donnant la possibilité de parler que vous vous sentirez vraiment citoyens et comme appartenant à notre République. Vous devez conserver ce regard d'enfant que l'on peut parfois perdre en grandissant. »

Le maire d'Angers, Christophe Béchu leur a également adressé quelques mots : « Je tiens à vous féliciter d'avoir été choisi et d'avoir eu envie de faire partie de ce conseil. Mais attention, vous avez maintenant une grande responsabilité : vous devrez parler au nom de vos camarades, en vous mettant à leur place, en se demandant ce qu'ils veulent ! », les a-t-il ainsi prévenu, avant de répondre à plusieurs de leurs questions.

Parmi elles, des questions enfantines -« Le maire dort-il à la mairie ? » ; « La foire St Martin peut-elle durer plus longtemps ? »-, mais également des interrogations plus pointues, qui soulèvent des problématiques territoriales réelles : « Qu'est ce que la ville compte faire dans les années à venir pour la nature ? », ou encore « Allez-vous construire des nouveaux bâtiments à Belle-Beille ? ».

Ces interrogations sont nées d'une réflexion entre les élèves et leurs enseignants : elles sont le reflet des préoccupations de ces enfants dans leur vie et leur environnement au quotidien. C'est d'ailleurs dans cette optique que les conseils des enfants se sont réunis en une seule et même assemblée ayant pour objectif de mener des projets à l'échelle de leur quartier : le Conseil des enfants des écoles de Belle-Beille.










1.Posté par le maire et la nature lol le 19/12/2015 08:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne pas oublier qu il est républicain avant toute chose donc pour l économie et non l écologie si vous regardez bien sur angers tout les arbres coupés non remplacés l autauroute sur les bords de maine inchangée les nouvelles routes ou échangeurs créés








Angers Mag















Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00


cookieassistant.com