A Bouillé-Ménard, agitation en milieu rural


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Jeudi 2 Juin 2016 à 07:00


Les 4 et 5 juin, Bouillé-Ménard accueille le festival "A l'art rue", qui sillonne le nord du département depuis déjà six ans. Une initiative revigorante qui prouve, si besoin était, que culture et milieu rural s'entendent bien et que gratuité et qualité peuvent faire bon ménage.



La Débordante compagnie sera présente le dimanche avec son spectacle "Ce qui m'est dû". Crédit photo : Sileks
La Débordante compagnie sera présente le dimanche avec son spectacle "Ce qui m'est dû". Crédit photo : Sileks
la rédaction vous conseille
Bouillé-Ménard, son château, son église, l’Araize…et ses deux jours de festival les 4 et 5 juin. Voilà six ans qu’une vieille bande de jeunes sillonne le territoire de Pouancé-Combrée son chapiteau sous le bras, changeant de bourg à chaque édition du festival « A l’art rue ». « Nous proposons une programmation dont on n’a pas à rougir et que l'on a vraiment envie de partager », insiste Antoine Guilmault, coordinateur de l’association qui proposera donc ce week-end deux jours de spectacles gratuits et de haute volée.

Samedi, le groupe Angevin Babel - récemment élu coup de coeur du public du festival Tempo Rives - réchauffera le chapiteau avec, en première partie, un battle Juke-Box mené par des musiciens du village, l'association Amanite. « L’esprit d’à l’Art rue, c’est d’être toujours ouvert à tous ceux qui souhaitent s’impliquer sur le festival et de ne jamais fermer la porte à qui que ce soit ».

Au programme du dimanche, le clown argentin El Nino del Retrete (« qui joue avec tout ce qui est autour de lui »), le duo danse et théâtre de La débordante cie (« qui propose une remise en question de la société ») et le cirque de la Cie Hydragon avec son spectacle « La corde et on » (« des personnages tout droit sortis d'un dessin-animé ») investiront le bourg.
 

Un bourg redécoré pour l'occasion : cinq photos imprimées en format XXL, celles des gagnants d'un concours-photo organisé sur le thème du festival « A ciel ouvert ! », seront placardées dans Bouillé-Ménard. Une drôle de campagne électorale s'est également invitée dans les rues de la ville, qui vit déjà au rythme d'« A l'art rue» depuis quelques semaines puisque les Bouilléens ont été conviés à participer à la décoration du festival. Le programme exhaustif est à retrouver sur le site du festival ou à détailler sur place, à la buvette ou lors du marché de producteurs.

Gratuit
 












Angers Mag












Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/Okv3qoMHcm
Vendredi 2 Décembre - 18:00
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com