A Trélazé, François Hollande annonce une « tendance » à la « baisse du chômage »


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 24/08/2016 - 19:00 / modifié le 26/08/2016 - 11:47


C’est sur le site de l’Atelier de précision mécanique angevine (APMA) que le Président de la République, accompagné de sa ministre du Travail, a annoncé une tendance à la baisse du chômage. La PME trélazéenne fait partie des 3 200 entreprises du département à avoir bénéficié du dispositif d’aide à l’embauche depuis le début de l’année.



François Hollande et Myriam El-Khomri accueillis par Sébastien Ripoche, directeur-général d'APMA.
François Hollande et Myriam El-Khomri accueillis par Sébastien Ripoche, directeur-général d'APMA.
la rédaction vous conseille
S’inversera ? S’inversera pas ? Il est apparemment trop tôt pour que François Hollande voit dans la courbe du chômage un argument pour candidater à sa succession. De passage à Trélazé ce mercredi, accompagné de sa ministre du Travail, Myriam El-Khomri - initialement annoncée seule - le Président de la République a souligné la tendance révélée par l’Insee il y a déjà une semaine et confirmée par les chiffres tombés ce mercredi. « La tendance c’est la baisse du chômage. Elle s’est même amplifiée depuis le début de l’année » (voir plus bas les chiffres de la demande d'emploi dans la région). Une déclaration lâchée à l’issue d’une table-ronde consacrée au « dispositif embauche PME », qui a réuni élus, chefs d’entreprises et salariés ayant bénéficié de ce dispositif. 

Inauguré en début d’année, ce mécanisme permet aux entreprises de moins de 250 salariés de bénéficier d’une aide de 2 000 euros sur deux ans pour tout recrutement en CDI ou CDD de plus de 6 mois, si le salaire est compris entre 1 et 1,3 fois le Smic. Ce coup de pouce - prolongé jusqu’en 2017 - a déjà concerné 3 200 entreprises et 7 500 embauches en Maine-et-Loire. Dont l’entreprise hôte. 

François Hollande s'est prêté à l'exercice des selfies avant et des serrages de mains.
François Hollande s'est prêté à l'exercice des selfies avant et des serrages de mains.
Car si François Hollande avait opté pour Trélazé, c’est plus précisément sur le site de l’Atelier de précision mécanique angevine (APMA) qu’il a fait escale. Cette branche du groupe ARBM - qui totalise trois sites dans le département - a, en six ans, multiplié son chiffre d’affaires par plus de deux et compte aujourd’hui 21 salariés à Trélazé - 72 sur l’ensemble des sites.
Une PME qui se porte bien et qui, pour le Président de la République, « illustre le dispositif d’aide à l’embauche en PME ». Même si le groupe a déjà embauché quatre salariés avec le dispositif d’aide et envisage de recruter trois nouvelles personnes avant la fin de l’année, Sébastien Ripoche, son directeur général, liste toujours « deux gros problèmes » : « les charges et le recrutement ».

Des difficultés qui, à entendre François Hollande, trouvent un début de solution dans plusieurs mesures telles que le Pacte de responsabilité, « un dialogue social renforcé grâce à la loi travail » ou encore le plan 500 000 formations supplémentaires. Reste à voir s’il aura convaincu les gérants de PME présents sur place, une fois passée la traditionnelle vague de selfies et de serrage de mains.

Les derniers chiffres de la demande d'emplois : Fin juillet 2016, dans les Pays de la Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 172 380. Ce nombre augmente de 0,1 % sur trois mois (soit +240 personnes). Il diminue de 0,2 % sur un mois et de 2,4 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,1 % sur trois mois (–0,5 % sur un mois et –1,2 % sur un an). Enfin, dans le Maine-et-Loire, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A est en baisse sur le dernier mois (-0,2 %), les trois derniers mois (-0,9 %), et sur un an (-1,4 %), même si la baisse sur un an est la plus faible parmi départements de la région. En Maine-et-Loire, la baisse du nombre de demandeurs d'emploi sur un an est surtout prégnante chez les moins de 25 ans (-7,3 %), alors qu'il augmente chez les 50 ans et + (+1,4 %)

« Mégaphone confisqué »

Ils auraient aimé dire leur mécontentement à François Hollande mais ils n’en ont pas eu l’occasion. Dans des communiqués distincts, l’inter-organisations des jeunes (Etudiants communistes d’Angers, Jeunes communistes 49 et UNL 49) et Alain Pagano, le secrétaire départemental du Parti communiste français, ont déploré avoir « eu comme seules réponses des centaines de CRS qui (les) ont empêchés d’approcher le site de l’APMA ». « Mégaphone confisqué », renchérit Alain Pagano. « Symptomatique d’un pouvoir aux abois (…) Pathétique et révoltant à la fois ».
Dans un communiqué envoyé avant l’annonce de la venue de François Hollande, CGT et FO lançaient pour leur part un message clair à Myriam El-Khomri : « Retirez votre « loi travail » anti sociale ».









1.Posté par soimeq le 25/08/2016 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme son prédécesseur, ce monsieur ne veut pas voir les Français qui le contestent, seulement ceux qui sont d'accord avec lui. Quant à la méthode Coué, ça n'est même plus grotesque, juste pathétique. Pauvres de nous, il n'a pas eu de bol !















Angers Mag











Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01



cookieassistant.com