A l’agglo d’Angers, la politique s’invite à bord des bus


Rédigé par - Angers, le 08/07/2014 - 07:36 / modifié le 09/07/2014 - 13:03


La nouvelle tarification des tickets de bus a donné lieu à une passe d’armes assez sévère entre le président de l’agglo, Christophe Béchu, et le conseiller communautaire et député Luc Belot. Politique, quand tu nous tiens…



Les lignes Irigo, exploitées par Kéolis, ont été au centre des attentions du conseil communautaire, lundi soir. La décision d'augmenter le prix des tickets unitaires pris dans le bus a donné lieu à une belle passe d'armes entre Christophe Béchu et Luc Belot.
Les lignes Irigo, exploitées par Kéolis, ont été au centre des attentions du conseil communautaire, lundi soir. La décision d'augmenter le prix des tickets unitaires pris dans le bus a donné lieu à une belle passe d'armes entre Christophe Béchu et Luc Belot.
la rédaction vous conseille
La salle du conseil communautaire est restée inaccessible bien après 18 heures, horaire programmé du début de la séance, lundi soir.

A l’intérieur, la Commission permanente de l’Agglo d’Angers est en pleine réflexion sur la nouvelle tarification du réseau de bus Irigo. Les portes s’ouvrent finalement sur « un rapport sur table » présenté aux élus et une décision : le passage du ticket unitaire acheté aux conducteurs de 1,40 € à 1,50 €, pour compenser la hausse de TVA de 7 à 10 % entérinée en début d’année par les parlementaires.

Et c’est justement l’un d’eux qui va prendre la parole. Luc Belot (PS) a visiblement du mal à avaler la couleuvre. "C’est une décision qui relève de l’ensemble des élus de l’agglo, et qui n’est finalement pas soumise à délibération."

Pas besoin d’être un fin observateur du microcosme politique angevin pour voir que l’ancien colistier de Frédéric Béatse a envie d’en découdre.

Fausse bonne idée contre incohérence

Face à lui, Christophe Béchu se tend ostensiblement, et fourbit ses armes. Luc Belot reprend : "La société Kéolis, qui est le délégataire, a touché des sommes considérables au titre du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). Poursuivez-vous les discussions engagées avec l’entreprise pour que l’intégralité du poids de ces augmentations ne soit pas supporté par les habitants mais porte aussi sur le délégataire ? J’ajoute que la décision d’augmenter le prix du ticket vendu à bord des bus est une fausse bonne idée, car ce sont justement les plus modestes qui sont impactés…"

Proscrite de l’arène communautaire par Christophe Béchu lui-même, la politique est donc montée dans le bus pour réinvestir le conseil. Et on ne croit guère le président de l’Agglo, lorsqu’il assure ne pas vouloir "politiser les choses". Il aime trop ça ; comme son adversaire du jour. Alors Christophe Béchu attaque "l’incohérence" de Luc Belot. "C’est vous, en tant que parlementaire, qui avez voté l’augmentation de la TVA. C’est aussi vous qui, vice-président de l’Agglo chargé des transports jusqu’au mois de mars, avez signé une délégation de service public obligeant la collectivité à consentir une augmentation de 5,5 % de ses tarifs. Cette obligation, nous la plafonnons à 2,8 % par notre décision du jour. Enfin, si vraiment vous saviez que c’est le ticket unitaire qui impacte les plus modestes, pourquoi est-il aujourd’hui le plus élevé de la grille tarifaire ?"

Un bilan à solder

La réponse est cinglante, le ton est monté d’un cran et confirme ce que l’on avait pu apercevoir lors des premières passes d’armes, au conseil municipal ou à l’Agglo d’Angers : s’ils veulent se faire entendre et mettre en difficulté la nouvelle majorité angevine, Christophe Béchu en tête, l’opposition devra d’abord solder l’action qu’elle a menée lorsqu’elle était aux affaires.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Driggens le 08/07/2014 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dire qu'avant quand tu prenais le bus avec 1€ on te rendait de la monnaie...
Ah, le bus à 90 centimes...















Angers Mag











Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56



cookieassistant.com