À la Saint-Valentin, reste serein…


Rédigé par Florence Macquarez - Angers, le 14/02/2011 - 07:26 / modifié le 14/02/2011 - 22:56


Au vu du business généré par la Saint-Valentin, on pourrait penser que cet évènement fut créé de toute pièce par des as du marketing. Et non… La Saint-Valentin telle qu’on la connait aujourd’hui résulte d’un mélange de rites païens et chrétiens qui se sont superposés au fil des siècles.



À la Saint-Valentin, reste serein…
la rédaction vous conseille
Parmi ces derniers, les « Lupercales », célébrés le 15 février dans la Rome antique, étaient synonymes de fertilité et d’amour physique, tandis qu’au Moyen-âge, la date du 14 février fut désignée pour rassembler les célibataires, parfois à l'aide de parties de cache-cache géantes, sorte de « Meetic » à l'ancienne.

Le rapport avec Valentin est plus difficile à établir : il y en eu au moins trois, tous martyrs ; pas de quoi inspirer la romance... sauf si l’on considère que l'amour vaut tous les sacrifices. Une légende raconte qu’un de ces Valentin fut puni (décapité) pour avoir marié des soldats et leurs promises, contre l’avis de l’empereur Claude II. Son martyr remonterait au… 14 février. La boucle est bouclée !

Il faudra attendre le XIXe siècle, plus romantique, pour voir fleurir les échanges de mots doux écrits sur des billets. Vient ensuite le temps des envois de cartes postales, où moult Cupidons et femmes gracieuses matérialisent le sentiment amoureux. Cette pratique du«  je te donne, tu me donnes », s’élargie aux baisers et petits cadeaux, avant de passer aux plus gros calibres : parfums, restaurants gastronomiques, bons pour massage, brassées de fleurs roses et rouges, rien n’est trop beau pour conquérir (ou reconquérir) sa moitié.

Dernière tendance aujourd’hui, les surprises ren-ver-santes. Il s’agit, non pas de séduire l’autre, mais de l’épater. La presse, la télé et la pub nous y encouragent à force d’exemples, rendant le simple « je t’aime » superfétatoire. Lu dans un magazine féminin cette semaine :«  vous aurez eu le temps de préparer le week-end, puisque la Saint-valentin tombe un lundi, un tajine de saumon suivie d’un cœur croustillant à la banane – un dessert craquant et plein d’humour ». Sacré week-end ! Sur Internet, la venue d’un chef à domicile reste le « Must ». Si le côté pratique est certain, la présence d’un deuxième homme risque d’atténuer le feu qui brule en vous… ou de créer des étincelles !

Et puis, les anti-saint-Valentin vous le diront : cette fête qui célèbre l’engagement amoureux est une douce illusion. D’abord parce que les dernières études montrent que vous n’avez pas été choisi(e) au hasard, mais à la longueur de vos jambes si vous êtes une femme, et à la largeur de votre torse si vous êtes un homme. Ils vous diront aussi qu’il n’y a que les tout-petits, les ados entre 14 et 15 ans, et les octogénaires tout justes remariés à croire que l’amour dure toujours.

Alors, faut-il bouder cette journée mi-romantique, mi-ringarde, et dans tous les cas, très commerciale ? Bien sûr que non. Il est toujours bon de donner de l’amour et d’en recevoir, même si ce n’est qu’une fois par an ! Pour assurer, restez serein et authentique : un jambon purée en tête à tête, un poème en dessert, ou plus pragmatique, des extraits du dernier Que-sais-je ?, « Les 100 Mots de la sexualité » égaieront votre soirée. Et si votre amoureux (se) est encore là demain, c’est un bon signe ; Saint-Valentin veille sur vous…

Que-sais-je, Les 100 Mots de la sexualité, dirigé par Jacques André. PUF.

Pour les plus romantiques, un superbe roman de Linda Newbery : De pierre et de cendre, Editions Phébus, 2008, en livre de poche. L’histoire d’un jeune peintre invité à enseigner l’art aux deux filles d’un riche anglais. Raffinement à l’anglaise, mystère et sensualité sont au rendez-vous.


LES TAGS : cadeaux, coutume, fête










Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com