A lire, à écouter ce week-end...


Rédigé par La Rédaction - Angers, le Samedi 25 Février 2017 à 08:30


La semaine a été chargée, et celles qui vient le sera tout autant ? Les vacances sont terminées et vous cherchez un moyen de vous évader à nouveau avant de reprendre le chemin du travail. Angers Mag y pourvoie ce week-end, avec de la lecture et du son. Dépaysement garanti...



Laurence Werner David publie "A mes yeux", chez Buchet-Chastel. Crédit photo : Héloïse Jouannard
Laurence Werner David publie "A mes yeux", chez Buchet-Chastel. Crédit photo : Héloïse Jouannard
la rédaction vous conseille

Le mal qui ronge
 
Après « Le Roman de Thomas Lilienstein » en 2011 puis « A la surface de l’été » en 2013, l’auteure angevine –installée à Paris- Laurence Werner David poursuit son exploration de l’intime, du rapport à l’autre et au monde, des fêlures humaines dans « A mes yeux », roman bâti autour d’un faits divers dramatique, à l’aube des années 2010 : au Chambon-sur-Lignon, le meurtre d’Agnès, 13 ans, par un adolescent de 17 ans, avait profondément marqué les esprits. Bien plus que l’autopsie de ce meurtre ou qu’un quelconque rappel des faits, Laurence Werner David convoque la manière dont le drame impacte, à plusieurs centaines de kilomètres de là, un microcosme humaine singulier : Victor, séparé de son fils Tom depuis l’enfance, le retrouve à l’adolescence et investit, dans l’anonymat, le cercle de ses proches : Ava, la petite amie de Tom et sa mère, Jade. Roman complexe, concentrique, « A mes yeux » explore avec intelligence ce que peut être le mal. Sans fard, mais avec poésie.
 
« A mes yeux », Laurence Werner David, éd. Buchet-Chastel, 17 €


Zenzile publie avec "Elements" son 10e album. Crédit photo : David Gallard
Zenzile publie avec "Elements" son 10e album. Crédit photo : David Gallard

Zenzile - Elements

Bande son du spectacle du même nom, présenté au Quai en juin 2016, le 10e album de Zenzile pourrait bien surprendre les fidèles du groupe dub-rock angevin. Séquencé par Peter Deimel au studio Black Box de Noyant-la-Gravoyère, l’ADN de Zenzile s’y déploie en quasi « live », croisant sans complexe les aventures sonores de Berlin, l’album précédent, et des voies nouvelles (des voix aussi) new-wave, pop et psychées. Un album organique et atmosphérique taillé pour la scène. Sortie attendue le 24 février.

Zenzile, Elements (Pias Records)
www.zenzile.com/














Angers Mag