A lire et à boire : Vignerons nature de la Loire


Rédigé par François BARDIN - Angers, le 16/02/2011 - 09:54 / modifié le 16/02/2011 - 15:25


Les vignerons du Val de Loire sont de plus en plus nombreux à travailler au plus près de la nature. Le livre Vignerons nature de la Loire tire le portrait de ces passionnés d'authenticité et de qualité.



A lire et à boire : Vignerons nature de la Loire
Vins bios, vins natures, vins en biodynamie, la culture du vin dans le Val de Loire avance de plus en plus au rythme de la nature. Si le thème du bio est médiatisé aujourd’hui, la culture du vin au naturel est loin d’être une mode notamment en Anjou où certains vignerons comme Nicolas Joly de la Coulée de Serrant ou Mark Angely, travaillent en biodynamie depuis plus de 20 ans et que la conversion d’une vigne en bio prend au minimum trois ans.

A la suite de ces illustres défricheurs, toute une jeune génération de vignerons du Val de Loire a décidé de travailler les vignes et la vinification le plus naturellement possible pour élaborer des vins aux expressions franches et pures. Ces vignerons labourent leurs vignes à l’aide d’un cheval, favorisent la faune et la flore locales pour lutter contre les maladies plutôt que d’utiliser des produits de synthèses et font grandir leurs vins de longs mois sans les brusquer à coup d’artifices chimiques.

Vignerons nature de la Loire est un beau livre qui propose une balade œnologique à travers toutes les appellations du Val de Loire pour partir à la rencontre de ces vignerons au naturel. Cet ouvrage n’est pas l’annuaire des vignerons bios, ni un guide de dégustation, c’est simplement une belle série de portraits de vignerons, paysans, artisans et artistes. Ils travaillent leurs vignes en tenant compte des éco-systèmes et des cycles de la nature, ils sentent leurs terroirs au plus profond pour en tirer non pas des produits de consommation mais des œuvres à déguster.

L’ Anjou est une terre propice à faire pousser ces vignerons, le livre en présente quelques uns, comme les Mosse à Saint Lambert du Lattay, Richard Leroy à Rablay ou Patrick Baudouin à Chaudefond pour les plus réputés mais aussi des étoiles montantes comme Benoit Courault à Faye d’Anjou ou le Domaine Mélaric aux Verchers sur Layon. Leurs vins sont élevés pour exprimer en un verre, et sans qu’on ait besoin d’explications, la complexe association de la terre, du soleil, du fruit, de l’alcool et du travail exigeant les matins d’hiver.

Vignerons nature de la Loire est un livre qui s’approche au plus près des vignerons, chez eux les pieds dans la terre et photos à l’appui. Le propos ne s’attarde pas sur la technique, juste assez pour comprendre le principe de nature dans l’élaboration d’un vin et se focalise sur les gueules, leurs vins et les endroits où les rencontrer. Ce livre est comme les vins dont il parle, original, précis, coloré. C’est sans nul doute un... bio livre.

Vignerons nature de la Loire
De Lætitia Laure et Hervé Guillaume
Le Lou du Lac éditeurs
141 pages - 20€











Angers Mag