A qui profite le crime ?


Rédigé par - Angers, le 19/03/2012 - 11:05 / modifié le 27/03/2012 - 07:44


Alors que le prix des carburants s’envole à la pompe, le français Total, quatrième groupe pétrolier mondial empoche plus de 12 milliards d’Euros de bénéfices en 2011. Pendant ce temps, des citoyens français ont passé l’hiver dans la précarité en matière de chauffage ou dans l’impossibilité de financer leurs déplacements professionnels. Une honte qui pourrait pousser le peuple dans la rue.



La tour Total à Paris la Défense (photo Total)
La tour Total à Paris la Défense (photo Total)
la rédaction vous conseille
Des profits indécents, c’est ainsi que l’on peut qualifier les sommes colossales engrangées par le groupe pétrolier français Total. Alors que le monde est en crise économique, que certains pays sont au bord de la récession quand ils ne l’ont pas franchi, le pétrolier que rien n’arrête a vu ses profits 2011 grimper de 16%, frôlant même un nouveau record historique pendant que dans les mêmes temps le prix a la pompe ne cesse d’augmenter. Un ogre n’en a jamais assez, c’est bien connu.

Du même coup l’entreprise prend la première place des entreprises bénéficiaires françaises, devant le groupe pharmaceutique Sanofi. Un triste podium qui n’honore pas le groupe qui, profitant de la crise pétrolière et notamment du conflit libyen, a saisi l’occasion pour augmenter le prix de ses produits. Total qui a vu sa production chuter de seulement 1.3% a ainsi justifier l’augmentation de ses tarifs.

Et, cerise sur le gâteau, le commerce du brut qui représente 90% de profits s’effectue en dehors des frontières françaises, ce qui permet au pétrolier de ne payer l’impôt sur les sociétés que sur ses activités de raffinage. Faute de bénéfices il a même été exempté les deux années précédentes. De quoi faire bondir le premier contribuable venu.

En fait, selon le ministère de l’Industrie, Total ne paierait que 2.5% d’impôt sur les sociétés quand n’importe quelle PME en paye 30%. Sans état d’âme, le groupe s’apprête même à investir massivement à l’étranger, plus rentable.

Parallèlement le groupe emploie 35 000 personnes sur ses sites français ce qui représente 38% de ses effectifs mondiaux. Une masse salariale que le pétrolier met dans la balance quand l’État français se fait trop pressant en matière de recettes fiscales.


Tout faire pour augmenter les profits

Pour autant, la cagnotte ne profite pratiquement pas aux employés, puisque le groupe préfère travailler avec des sous-traitants, plutôt que d’augmenter sa masse salariale. Les syndicats ont réussi à arracher l’an dernier une augmentation de 3.4 % pour une partie des salariés. « C’est la sous-traitance à tout-va avec des intérimaires et des contrats de qualifications en pagaille », dénonce Jean Yves SOUSLEY, délégué central FO chez TOTAL.

Côté pompe, le prix de l’essence a dépassé les 1.60 euros le litre et 1.40 euros pour le gazole. Des augmentations record qui ne sont pas près de baisser si l’on en croit Christophe DE MARGERIE, le PDG de Total. Ce dernier qui n’envisage pas de rogner sur ses marges annonce même sans broncher un carburant à 2 euros le litre. Quant aux taxes elles atteignent 83% du prix du carburant. Ainsi, quand Total augmente ses prix, l’État fait grimper ses recettes.

Tout va bien dans le meilleur des mondes de la finance, mais pas chez le commun des mortels qui à défaut de pouvoir mettre du carburant dans sa voiture, devra peut-être acheter des rames pour traverser cette crise dans laquelle les grands groupent l’enfoncent tous les jours un peu plus.

Quand le candidat MELENCHON et le Front de Gauche réunissent 120 000 sympathisants à la Bastille à Paris et appellent à l’insurrection civique, on peut se demander, en lisant ce qui précède s’il s n’ont pas raison. La marche des laissés pour compte de ce dimanche de mars 2012 avait peut-être un avant-gout de 1789, allez savoir. À défaut de perdre la tête, De Margerie, pourrait bien se voir privé de ses moustaches si la majorité aujourd’hui silencieuse descend dans la rue.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 13/04/2012 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais bien sur qu'il a raison Méluche !!!








Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com