ARTAQ : il n’y a que maille qui m’aille au Mail


Rédigé par - Angers, le Mercredi 9 Mai 2012 à 22:52


La troisième édition du festival de « street art » ARTAQ ouvrira ses portes ce week-end, du 11 au 13 mai, à Angers. Les artistes commencent à s’installer sur les différents sites et notamment au jardin du Mail, face à l’hôtel de ville où les adeptes locaux du « yarn bombing », ont pris position. Les arbres, statues et mobiliers urbains commencent à prendre des couleurs pour le moins inattendues.



Ce soir on est venu en famille voir de près ces drôles d'animaux
Ce soir on est venu en famille voir de près ces drôles d'animaux
la rédaction vous conseille
Surprise ce soir pour les Angevins qui traversaient, comme ils le font chaque jour, le jardin du Mail, face à la mairie d’Angers. Les lions qui trônent de part et d’autre de la fontaine, mais aussi les bancs, les corbeilles, les arbres, les lampadaires et même les statues étaient recouverts d’un patchwork de laine, leur donnant d’un coup une allure gaie et joyeuse, très printanière.

Les adeptes locaux du « Yarn Bombing » ou « Knit Graffiti », cet art de rue qui consiste à habiller de laine le mobilier urbain, initié par l’artiste texane Magda SAYEG et la française Aurélie MATHIGOT, on sévit au cours de l’après-midi pour commencer à habiller ce jardin très fréquenté, surtout en période printanière et estivale.

Pour le coup les aiguilles et les pelotes de laine ont largement remplacé les bombes de peinture habituellement utilisées par les artistes urbains. L’avantage était, en dehors du détournement du mobilier du parc et de la réaction inévitables des passants, plutôt interloqués, d’associer les habitants et de les rendre acteurs du festival.

Depuis plusieurs mois, plusieurs centaines d’Angevins, de tous âges, hommes, femmes, enfants, se sont rencontrés dans les maisons de quartier, les bibliothèques, les musées, l'institut municipal, participant à de véritables ateliers de tricot, dans la joie et la bonne humeur, créant du même coup du lien social.

« La Ville est très soucieuse d'associer le plus possible les habitants aux projets artistiques qu’elle soutient », déclarait il n’y a pas si longtemps Monique Ramognino, adjointe chargée de la culture. Avec le yarn bombing , au-delà d’une d'une ambition artistique, c’est une véritable réussite collective dont les participants sont plutôt fiers.

Et le succès et déjà au rendez-vous, car ce soir les visiteurs étaient plus nombreux qu’à l’habitude dans le jardin du Mail, l’appareil photo à la main pour conserver une trace de cette décoration aussi éphémère qu’inattendue, laquelle ne durera, et c’est dommage, que le temps du festival.

L’Américaine Magda SAYEG à qui l’on doit cette forme d’art est originaire d'Austin (Texas), ville désormais jumelle avec Angers. L’artiste avait déjà assuré la décoration du stand d'Angers Loire Valley lors du festival South by Southwest (SxSW), qui se déroulait en mars dans la capitale texane. Magda SAYEG sera présente à Angers pendant les trois jours du festival pour réaliser une performance en laine : la décoration du pont Confluences, emprunté chaque jour par le tramway. Elle commencera son travail ce vendredi pour le terminer dimanche soir.

D’autres événements et expositions sont prévus pendant les trois jours du festival, notamment à la salle Chemellier, au grand Théâtre, au cloitre du Ronceray, place du Ralliement, à la gare d’Angers et place Saint Éloi.

Télécharger le programme du festival Artaq




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par jmd le 11/05/2012 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon dieu que c'est laid!! Suis aussi allé sur le pont Confluences!!! De ll'art....haaaaaaaaa!!! Je trouve cela d'une ringardise sans nom! J'appelle les graffeurs à se revolter en redonnant un cop de jeune à ces "chevrons" poussiereux! Allez, lachez vos bombes de couleur!
de l'art de la rue ces vieux tricots, point croix ou autres? Je n'adhère pas...

2.Posté par Sélim le 13/05/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous trouve très sévère, j'ai trouvé excellentes les installations dans le Square du Mail, pleines de couleur et de gaieté qui manquent parfois.








Angers Mag