Accidents routiers, 22 tués depuis le début de l'année en Maine-et-Loire


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 09/08/2013 - 18:00 / modifié le 13/08/2013 - 07:46


A la veille d'un nouveau week-end de chassés croisés sur les routes de France, la préfecture de Maine-et-Loire appelle les automobilistes à la prudence. Et rappelle que 22 personnes ont trouvé la mort dans des accidents routiers depuis le début de l'année dans le département.



Piétons, motos, autos... 21 accidents mortels ayant fait 22 victimes ont été recensés en Maine-et-Loire au 21 juillet (source : DDT49, Observatoire départemental de la sécurité routière)
Piétons, motos, autos... 21 accidents mortels ayant fait 22 victimes ont été recensés en Maine-et-Loire au 21 juillet (source : DDT49, Observatoire départemental de la sécurité routière)
Si la mortalité routière a baissé de façon générale en France au mois de juillet (- 5,7% par rapport à juillet 2012), ce n'est malheureusement pas le cas en Maine-et-Loire. Au 9 août, "ce sont déjà 22 personnes qui ont perdu la vie sur nos routes contre 16 à cette même date de 2012" indique la préfecture dans un communiqué, rendu public volontairement à la veille d'un nouveau week-end annoncé de forte circulation.

"Période de très forte circulation, les mois de juillet et d’août se caractérisent notamment par des flux très importants lors des chassés croisés, renforçant le risque d’accidents ; une présence plus soutenue d’usagers vulnérables sur les routes tels que les cyclistes et les conducteurs et passagers de deux roues motorisés ; des comportements routiers parfois déviant à l’occasion de certaines manifestations festives" pointent aussi les services de l'Etat en Maine-et-Loire.

Vitesse, alcool et stupéfiants apparaissent dans plus de la moitié des accidents mortels, selon la préfecture qui promet des contrôles renforcés tout au long du week-end, "en particulier" :

• Sur le respect du code de la route (distances de sécurité) sur les itinéraires à fort trafic (utilisation de véhicules banalisés),
• Sur le dépistage de l'alcoolémie et des stupéfiants,
• Sur le contrôle des vitesses sur les itinéraires les plus dangereux.

"Ces contrôles de courtes durée seront ciblés et en correspondance avec les créneaux horaires sensibles" ajoute-t-elle aussi. A bon entendeur...


Accidents routiers, 22 tués depuis le début de l'année en Maine-et-Loire


















Angers Mag