Accroche Cœurs 2015, le retour à la terre


Rédigé par Esther PAOLINI - Angers, le Mercredi 24 Juin 2015 à 09:39


Les 11, 12 et 13 septembre prochains, le festival incontournable de la rentrée à Angers se déclinera autour du thème de "L'Odyssée Végétale". Une première partie de la programmation vient d’être dévoilée. Pour le reste, il faudra patienter… jusqu’à la fin de l’été !



Parmi les spectacles "grand format" déjà annoncés : les Roues de Couleurs, de la Compagnie Off.
Parmi les spectacles "grand format" déjà annoncés : les Roues de Couleurs, de la Compagnie Off.
la rédaction vous conseille
C’est sous un soleil de plomb que le maître de cérémonie, Calixte de Nigremont  a accueilli ses convives, mardi, parmi les carottes et autre bégonia du jardin biologique de la Maison de l’Environnement d’Angers. A l’ombre, ou presque, des parapluies multicolores, l’une des nombreuses curiosités du lieu, on flânerait bien des heures à la découverte des poèmes crayonnés sur les ardoises entre les plantations.

Un coin de verdure pour une conférence de presse… L’idée n’est pas commode, mais cette fantaisie n’est pas le fruit du hasard. Elle est liée au thème de la 17e édition des Accroche Cœurs qui se tiendra du 11 au 13 septembre 2015 : « Une Odyssée végétale envahit la ville ». « Les Accroche Cœurs sont faits pour donner du bonheur aux gens. C’est une manifestation pour le divertissement et la culture, une culture populaire », avance Alain Fouquet, adjoint à la culture. 240 000 spectateurs comptabilisés l’année précédente : c'est un fait, d'année en année le succès de l'événement ne se dément pas.

Créé en 1999 autour des arts de la rue, l'événement s’était aventuré sur des thèmes exotiques ces cinq dernières années, avant de finalement revenir aux racines de l’activité humaine : la terre… pour un voyage initiatique à travers une planète verte. Pour l’occasion, la ville s’habillera donc d’une robe verte et les Angevins sont invités à en faire autant !

Calixte de Nigremont présentant le visuel de l'édition 2015 des Accroche Coeurs
Calixte de Nigremont présentant le visuel de l'édition 2015 des Accroche Coeurs
Une scénographie riche a d’ores et déjà été annoncée par Philippe Violanti, le patron d’Acqua Viva production, grand architecte de l'événement. Sur l’Esplanade Dumesnil et probablement dans les Douves du Château, des anamorphoses (œuvres graphiques grand format dont la forme réelle n’est visible que d’un certain point de vue) seront mises en place par l’artiste François Abelanet.

Sur la place de la Rochefoucauld, une cathédrale de bambous de 20 à 25 m de hauteur sera confectionnée pour l’occasion par le Belge Georges Cuvillier. Un champ sonore et lumineux de coquelicot sera cultivé au Ralliement par la compagnie Fredandco, tandis que la place du Pilori et la rue Lenepveu seront inondées de flaques d’herbe, des tags végétaux fait en mousse par le Collectif Reversible. En suivant le ruban vert, vous rencontrerez probablement des voitures végétalisées ou des parking recouverts d’un manteau de pelouse, nommé Park(ing) Day, que les Angevins pourront s’approprier à leurs souhaits. Ceux-là seront gratuits plus d'une heure...

Une programmation, non exhaustive, préparée aux petits oignons donc ! A cette dernière s’ajoute bien évidemment de grandes prestations scéniques déjà programmées, comme le spectacle des roues géantes et colorées de la Compagnie Off,  place de l’Académie, le samedi soir. Sans oublier le désormais célèbre Championnat du Monde de Conversation où Matthieu Lecoq, lauréat 2014, remettra son titre en jeu. Pour s’inscrire : www.angers.fr/accorchecoeurs.

Si le festival des Accroche Cœurs s’est fait une place dans l’esprit des Angevins, c’est aussi et avant tout parce que c’est un événement participatif. Ainsi, un concours de la vitrine la plus verte sera lancé parmi les commerçants, tandis que Calixte de Nigremont chaperonnera la première Arche botanique. Inspirée de celle de Noé, les habitants sont invités à déposer deux graines de plantes rares ou originaires de la région. L’une sera ensuite cultivée au jardin biologique, la seconde, insérée dans une cuve, qui ne sera réouverte… qu’en 2050 ! Une façon d’introduire l’engagement de cet Odyssée Végétale dans la durée… pour mieux préparer un éventuel Déluge climatique ?












Angers Mag












Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56







cookieassistant.com