Accroche-Cœurs : Un maire qui a de la conversation


Rédigé par - Angers, le Vendredi 12 Septembre 2014 à 23:06


Arrivés ce soir dans un « Strotama », le véhicule populaire de Bamako, Christophe Béchu, le Maire et Philippe Violanti, le Directeur artistique ont lancé conjointement la 16e édition des Accroche-cœurs d’Angers et par la même occasion le championnat du Monde de conversation imaginé par les organisateurs.



Calixte de Nigremont et Christophe Béchu lors du lancement du championnat du monde de conversation
Calixte de Nigremont et Christophe Béchu lors du lancement du championnat du monde de conversation
la rédaction vous conseille
Pareil aux années précédentes, il y avait foule, quai Fèvre, pour le démarrage officiel des Accroche-cœurs d’Angers vendredi. Mais peut-être un peu moins que d’habitude et curieusement, pas tout à fait la même atmosphère. « L’alternance, monsieur, c’est l’alternance », me glissait mon voisin, faisant remarquer que l’ambiance était, disons, « différente ». Une impression mon brave monsieur. Le lancement passé, la douce folie qui s’installe habituellement sur la ville l’espace d’un week-end, devrait reprendre ses droits. D’autant que la météo s’annonce au beau fixe.

Calixte de Nigremont, l’amuseur mondain qui anime ces deux jours, avait beau s’égosiller sur scène, l’ambiance avait tout de même du mal à décrocher. Même le maire, plutôt à l’aise en public, n’était pas encore dans le tempo. Avec son costume, sa cravate rose pale, sa chemise blanche immaculée, difficile d’amuser la galerie. Une excuse, c’était la première fois et n’est pas Calixte qui veut.

Un tempo d’autant plus difficile à trouver que des représentants des Intermittents du spectacle avaient saisi l’occasion, autorisés par les organisateurs, pour rappeler aux festivaliers que la lutte pour leurs droits n’était pas encore terminée. De quoi plomber une ambiance qui peinait à trouver sa mesure.

Il aura fallu attendre le lancement du « championnat du monde de conversation », pour que les Accroche-cœurs démarrent enfin. D’autant plus facilement que Calixte de Nigremont, avec le potentiel verbal qu’on lui connaît, avait visiblement envie de se payer la tête d’un nouveau maire qui, pour l’occasion, avait tombé la veste et la cravate.

Un bonnet en laine pour Calixte de Nigremont

Mais c’était sans compter sur la facilité de parole de Christophe Béchu qui, malgré les assauts répétés de l’animateur, n'eut aucune peine à se sortir des pièges qu'il lui tendait. Peut-être un souvenir des récentes joutes électorales. L’échange fut donc plutôt vif, mais bienveillant à l’égard des élus présents sur scène. Un moment qui eut pour effet de détendre l’atmosphère un tantinet pesante.

L’assistance comptait bon nombre de groupies, applaudissant à tout rompre les réponses bien senties de leur chef face à un Calixte qui n’était pas en reste. Si l’exercice n’était pas des plus faciles, le maire a tout de même réussi son examen de passage, proposant même à Calixte de « lui tricoter un bonnet pour l’hiver » pour « réchauffer » son crâne vierge de tous cheveux. L'échange était courtois, et les mots bien placés, mais il fallait peut-être plus qu’un facétieux Calixte de Nigremont, pour un édile rompu au débat, en d’autres lieux et sur des sujets beaucoup moins loufoques.

L’exercice fut plus périlleux pour son suivant. Adjoint à la Culture, Alain Fouquet, pourtant habitué des prétoires eu quelques difficulté à résister à l’humour décapant de l’animateur. Mais il s’en est toutefois bien sorti, réussissant à parler, pour ne rien dire, le temps imparti.

Les Accroche-Cœurs sont donc bien lancés, dans un autre style, peut-être moins déjanté que les années précédentes. Mais il est encore tôt pour le dire, et il reste deux jours pour le démentir.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com