Accroche-Coeurs, l'Odyssée végétale s'élance


Rédigé par - Angers, le Vendredi 11 Septembre 2015 à 12:23


Moment de folie pour les Angevins, l’Odyssée végétale des Accroche-cœurs se déploie dans la ville dès ce vendredi. Cirque, théâtre de rue, danse et arts visuels, 200 rendez-vous seront proposés au cours du week-end. De quoi faire tourner les têtes.



La cathédrale de bambous de Georges Cuvillier, installée sur la place de la Rochefoucauld, dans le village des saveurs
La cathédrale de bambous de Georges Cuvillier, installée sur la place de la Rochefoucauld, dans le village des saveurs
la rédaction vous conseille
Lancée en douceur lundi dans le parc du Château d’Ollone, derrière l’école des Beaux-Arts à Angers, avec « Prochainement »,  la projection de cinéma itinérant du groupe ZUR, l’édition 2015 des Accroche-Cœurs va connaître son apogée au cours de ce week-end. Avec 200 spectacles, cette 17e cuvée, qui fait la part belle au végétal va entrainer les Angevins, si calmes d’ordinaire, dans un grand moment de folie. Sans retenue. Et au retour des vacances, quand la mélancolie guette tout un chacun, qui s'en plaindra ?
 
« Cultivons nos jardins », c’est le fil rouge de cette sixième édition des Accroche-Cœurs de l’ère  Acqua Viva Production. « Cultiver son jardin, la formule de  Voltaire est célèbre, qui parle du jardin de la pensée, de l’esprit en recherche, au rythme des harmonies intérieures », précise Philippe Violanti en présentant cette nouvelle édition, le bouquet de fleurs à boutonnière, jeudi soir au village des artistes. « Les Accroche-cœurs s’inscrivent dans ce sillon, avec leur part belle de vies, de projets et un profond désir d’en être pleinement. »
 
Après avoir fait voyager les Angevins aux quatre coins du monde, c’est donc dans leur jardin qu’ils vont jouer « dans le cadre d’une véritable Odyssée végétale qui va permettre de puiser dans les racines de notre territoire, dans son histoire », souligne Christophe Béchu, le maire d’Angers dans l’édito d’un programme qui s’annonce une fois copieux.
 
Cette nouvelle édition avec son « ruban vert » fait de voiture engazonnées, de pelouses devenues œuvres d’art, jusqu’au bouquet de coquelicots géants de la place du Ralliement, démarre dès aujourd’hui avec de multiples spectacles puisant dans la grande diversité de la production de rue, certains invitant les Angevins à devenir acteurs de l’événement.
 
Voir le programme :  www.angers.fr
 





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com