Accroche-cœurs 2011 : l’Est serait-il moins chaleureux que le Sud ?


Rédigé par - Angers, le 13/09/2011 - 22:41 / modifié le 13/09/2011 - 23:22


Avec près de 200 000 participants, selon les organisateurs et malgré une météo en demi-teinte, les Accroche-cœurs d’Angers, coté Est, ont une nouvelle fois fait le plein démontrant si besoin était que ce grand rendez-vous culturel et festif est désormais bien ancré dans la vie angevine. Mais si les spectacles étaient d’un bon niveau, l’ambiance semblait moins chaleureuse que l’an dernier.



Une cerise noire de la Cie Française de comptages, sans doute le meilleur spectacle
Une cerise noire de la Cie Française de comptages, sans doute le meilleur spectacle
la rédaction vous conseille
Pour la treizième édition et seconde de l’ère Acqua Viva Production, les Accroche-cœurs qui viennent de s’achever n’ont pas failli à la tradition du spectacle de rue. Avec plus de 60 compagnies, plus ou moins importantes, plus ou moins connues, et des grands moments de liesse populaire et d’oubli des tracas quotidiens, les Angevins regonflés à bloc devraient pouvoir affronter la fin de l’année avec une certaine sérénité.

Les plus nostalgiques regrettent l’époque complètement déjantée de Jo Bithume et ses décorations fantaisistes du centre-ville. « A part la rue des Deux-haies, ou plutôt de Santaï, les décorations ont disparu du centre-ville, c’est dommage », écrivait un internaute.

Philippe VIOLANTI, le directeur artistique a donné une autre dimension à ce moment de folie, préférant des lieux dispersés dans la ville, obligeant le spectateur à circuler, faire son « marché culturel » et devenir dans certains cas acteur du spectacle. C’est un choix qui ne nuit pas pour autant à la qualité de la proposition artistique.

Mais les puristes diront que l’art de rue doit créer la surprise, étonner, interpeller et que sur ce plan la programmation d’Acqua Viva Production est tellement calée au millimètre que les participants n’ont même plus envie de réfléchir, « devenant du même coup de simples consommateurs de spectacles », déclarait un artiste.

Et de ce fait, malgré la Tolstoïade imaginée par le trublion mondain CALIXTE de NIGREMONT, laquelle a réuni 143 lecteurs en continu, dont certains sous la pluie, et autant de spectateurs assis pour les écouter lire, et les « flashmob » censés rassembler, peu de participants on joué le jeu du déguisement. Angers n’est pas Lille, et les Angevins ne sont pas prêts à se costumer pour se faire presser comme des citrons sur la place du Ralliement et recevoir des harengs lancés depuis les balcons du grand théâtre. Mais ce sera peut-être pour l’an prochain, puisque les Accroche-cœurs mettent le cap au Nord.

Enfin que penser de ces pauvres vaches parquées pendant trois jours et que certains, bien éméchés ont voulu chevaucher pendant la nuit. Une animation qui n’apporte pas grand-chose au spectacle, même si Montbéliard est situé à l’Est d’Angers. Heureusement que Brigitte Bardot ne passait pas dans la région.


Des spectacles de bon niveau et de vrais moments de bonheur

De vrais moments de rire, pour un public aux anges
De vrais moments de rire, pour un public aux anges
Reste que les spectacles et animations proposées étaient d’une rare qualité, notamment « Une cerise noire » de la compagnie Française de comptages, un hommage au cinéma Hitchcockien dans lequel, « cerise sur le gâteau », les spectateurs étaient acteurs du film noir projeté sous leurs yeux. Du grand art, apprécié de tous.

L’autre surprise provient du Concert Volant, pour lequel le public a été emballé par la prestation des jeunes musiciens du lycée David d’Angers, couplée au spectacle pyrotechnique, mais un peu moins par les cerfs volants de Nasser, peu visibles.

Quant à la grosse locomotive, Pan Optikum, elle a un peu déçu, tout au moins dans sa première partie. Heureusement le final, très poétique a rattrapé la longueur des oracles de Tirésias transposés à l’histoire contemporaine de l’Allemagne.

D’autres spectacles ou animation ont également créé la surprise à l’exemple des ballerines sonores, le vendredi soir, rue Lenepveu, à la sortie des boutiques et des jeunes danseurs et musiciens Slovaque débordant d’énergie du groupe Kesaj Tchave. Rose à l’Est, avec son lit de laitue et son verre de vodka, ou l’Oiseau bleu, plutôt à l’Ouest qu’à l’Est, ou encore le cirque du Wahrschein Kabarett, ont réussi le pari d’interpeller le public, de le faire participer et parfois rire aux larmes.

Parler de toutes serait beaucoup trop long. Heureusement il reste les photos. Les Accroche-cœurs sont ainsi : un grand moment de bonheur et de joie collective. Sauf peut-être par des groupes fortement alcoolisés, lesquels ont dégradé pendant la nuit la cascade d’anneaux de Susken Rosenthal dans la montée Saint-Maurice ou volé des photos d’Igor Gaïdaï. Mais que faisait la police ?

Ne quittons pas cette édition sans un clin d’œil à Igor Gaïdaï, le photographe ukrainien spécialiste de la photo de groupe avec lequel nous avons passé un bon moment, à discuter de son pays, de son travail et de la vodka ukrainienne, la meilleure du monde selon Igor. Nous lui consacrerons un sujet dans quelques jours.

Les Accroche-coeurs 2011 vus par le service communication d'Angers et Angers Loire Métropole





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par dcnfurter le 16/09/2011 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai relu les commentaires, et globalement, voici ce que les posteurs ont retenus des anciens Accroche-Coeurs :

"Je suis aussi très nostalgique des premières éditions, en particulier celle du mariage avec son vin d'honneur au mail avec les Baccus… aaahhhhh un grand moment !" (Britt)
"J'y trouvais une atmosphère incroyable, une bonne humeur générale, et une ville vibrant à l'unisson. Des décorations dans les rues, des commerçants colorés" (Xavier)
"[...] les habillages de ville qui montrait qu'il...

11.Posté par Guillaume LESOURD le 15/09/2011 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ambiance, y était, la qualité des spectacles aussi je pense que là ou les accroches coeurs ont baissé c'est au niveau des arts plastiques, la grande installation qui était prévu face à la cathédrale, n'a pas été réalisée, c'est dommage. Restera une sculpture énigmatique pont de Verdun...
Pour le reste le Prologue du roi Lear, cloitre Toussaint était à coupé le souffle, tant visuel que sonore, sans compter sur la compagnie des Femmes à barbe (spectacle d'improvisation).
Un grand cru, dommage q...

10.Posté par Stéphanie le 15/09/2011 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y avait de très bons spectacles cette année, je citerais notamment "Cerise Noire", le spectacle de cloture et"Est-Ouest" (je n'ai plus le titre exact), ainsi que "Orient express". J'ai toutefois regretté que les rues n'aient pas été plus décorées. La rue des Deux Haies m'a vraiment transportée en Asie, c'était beau comme tout, et je pense qu'il y avait matière à exploiter!!
Concernant le "non-déguisement" des angevins, je pense que cela est lié à la météo! Malheureusement pour les organisat...

9.Posté par Yannick Sourisseau le 15/09/2011 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les chiffres communiqués par la ville d'Angers étaient : " entre 195 000 et 210 000 ". J'ai donc pris la un moyenne, soit 200 000. Mais effectivement en dessous des chiffres de l'année précédente, d'où mon titre, lequel prenait en compte l'ambiance, mois chaleureuse, mais aussi le nombre de spectateurs.

Ceci dit le temps n'était pas très propice à la sortie dans les rues, notamment samedi soir et dimanche matin. Et puis le chiffre est approximatif, car si l'on connait la jauge de certains lie...

8.Posté par dcnfurter le 15/09/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de trouver un truc très surprenant sur le site d'AcquaViva à propos des AC (http://www.acquavivaproduction.fr/dotclear/index.php/2012/04/16/53-accroche-coeurs-2010-2011-2012)(notez le 2012) :

2010 / édition dédiée au Sud / 235 000 spectateurs.

L'édition 2011 ayant attiré près de 200 000, ça fait quand même une sacré différence.

De plus toutes les informations sur le nombre de spectateurs disent que c'est un succès. IOn ne nous dit pas tout !

1 2 3














Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03