Accroche-cœurs 2012 : la chaleur des gens du Nord à Angers


Rédigé par - Angers, le 28/05/2012 - 08:21 / modifié le 28/05/2012 - 08:36


Après le Sud et l’Est des deux années précédentes, l’équipe d’Acqua Viva Production, emmènera les Angevins vers le Nord, pour une nouvelle version des Accroche-Cœurs qui ne créera pas un froid, bien au contraire. Comme ils en ont l’habitude à la rentrée de septembre, les Angevins, dont certains sont déjà dans le bain … glacé, peuvent s’attendre au pire et au meilleur.



La compagnie Avanti Display (Grande-Bretagne) devrait souffler un vent de folie sur ces Accroche-coeurs
La compagnie Avanti Display (Grande-Bretagne) devrait souffler un vent de folie sur ces Accroche-coeurs
la rédaction vous conseille
Avec le réchauffement climatique, la banquise se réduit au fil des ans, sauf à Angers où des icebergs pourraient faire leur apparition sur la Maine et ceci dès les 7,8 et 9 septembre prochain, dates des prochains Accroche-cœurs.

Notre météo est déboussolée penserez-vous ? Non, les Accroche-Cœurs, une grande fête populaire qui n’engendre pas la mélancolie seront de retour comme tous les ans, début septembre avec moult spectacles, déambulations, concerts, et facéties en tout genre orchestrés par Philippe Violanti et l’équipe d’Acqua Viva Production, et menés par le fantasque Calixte de Nigremont, amuseur mondain de son état.

« Pour cette prochaine édition on imagine aussitôt des vikings au sang chaud, la banquise, les volcans d’Islande, et c’est bien vu », déclare Philippe Violanti, le Directeur des Accroche-coeurs. « Mais partant comme toujours des portes de notre Angers natal, on gagnera d’abord les terres de Mayenne et de la Normandie, avant de franchir le Channel et de croiser Jack l’Éventreur. Plus haut encore, les kilts bigarrés des hommes à cornemuses... ».

Voilà le décor, dépaysant à souhait, est planté. Reste a faire venir sur les bords de Maine tout ce qui se situe au nord d’Angers jusqu’au pays du Père Noël, pour des spectacles et animations hauts en couleur, qui fédèrent la ville du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest.

« Sur le trajet jusqu’au cap Nord, nous allons croiser - beaucoup de talents et toujours le parfum de la fête », ajoute le directeur de ce festival de rue pas tout à fait comme les autres, contemplant la blancheur immaculée de l’horizon du pôle Nord et se mettant tout simplement à rêver. « Et s’il est encore des couleurs à donner pour traduire où l’on va, ajoutons cette capacité à l’autodérision qui sait dire les choses avec intelligence et distanciation ».


Habitants et maisons de quartier également dans la fête

Pour cette nouvelle édition, encore plus chaude pour les cœurs que les autres, c’est ainsi dans les contrées du froid ultime, ce sont près de 50 propositions artistiques et quelques 200 rendez-vous qui attendent les Angevins et tous ceux qui viennent à Angers tout spécialement, pour un voyage inoubliable mêlant les arts de la rue, le théâtre, le cirque, la danse, la musique, les plasticiens, le cinéma.

Parmi les artistes prévus cette année : les compagnies Avanti Display (Grande-Bretagne) et Les Grooms dans un spectacle musical et aquatique décoiffant Hydromania, la compagnie de cirque Nofistate Circus (Pays de Galles) avec Barricade. Et puis Envolée Chromatique, spectacle urbain monumental avec Nano, la compagnie Aérosculpture et la compagnie des Quidams. L’artiste néerlandais Florentijn Hofman investira également l’espace public par une création plastique monumentale et collective constituée de 40000 sacs plastiques, tandis que l’A.N.P.U. (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine) sondera les festivaliers pour analyser les névroses urbaines de la cité angevine.

Les structures culturelles locales seront de nouveau de la partie pour de grande envolée artistique et notamment L’EPCC Le Quai – Forum des Arts Vivants, le Chabada, Le C.N.A.R. (Centre National des Arts de la Rue), l’école des Arts du Cirque La Carrière, Cinéma Parlant...

Les associations et les habitants participeront activement à la réussite de l’événement, en proposant leurs propres créations, en faisant découvrir la cuisine du ch’Nord dans le Village des Saveurs, ou en intégrant les équipes artistiques dans les spectacles ou la réalisation des œuvres plastiques. D’ailleurs les équipes des quartiers sont déjà au travail. Ceux qui veulent s’y associer peuvent s’inscrire. Pour cela contacter : Nicolas Bidet : nicolasbidet@lesaccrochecoeurs.fr ou Nicolas Courtade: communication@lesaccrochecoeurs.fr


Programme complet disponible mi-juillet sur www.angers.fr/accrochecoeurs/




Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Anthony le 28/05/2012 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tout orchestré par le CNDBU, Centre National du Bordel Urbain, une énorme fête typiquement Angevine et donc locale en perspective, et qui selon nos élus est reconnu dans le monde entier.

Rien de ce qui se fait à Angers n'est connu ailleurs qu'ici, et la première de nos qualités serait de le reconnaître!















Angers Mag