Accroche-cœurs : le polar hollywoodien comme si vous y étiez


Rédigé par - Angers, le 11/09/2011 - 11:22 / modifié le 11/09/2011 - 11:42


Qui n’a pas rêvé un jour d’assister au tournage d’un film hollywoodien, voire même d’y participer ? Avec « Une cerise noire », de la compagnie « la Française des comptages », c’était possible pendant les Accroche-coeurs. Le studio mobile était installé place de la Rochefoucauld à Angers.



Le plateau de tournage et l'écran de diffusion, en temps réel du film
Le plateau de tournage et l'écran de diffusion, en temps réel du film
la rédaction vous conseille
Originale cette idée de tourner en public un polar en noir et blanc en hommage au cinéma américain des années 50 et de le diffuser en temps réel. Grâce à un camion studio, servant à la fois de lieu de tournage, de loge, mais aussi de stockage des accessoires, la compagnie « la Française des comptages », réalise un film en live, à l'ancienne, devant le public médusé. Une véritable performance cinématographique.

Bien sûr le tournage est effectué avec plusieurs caméras HD puis diffusé en noir et blanc, mais tout y était : les costumes, la tonalité sonore des films de l’époque, les décors partiels placés au cordeau, juste dans le champ des caméras, le temps d’un cadre, les starlettes accueillies par le public et les hommes politiques véreux, à la fois en campagne et dans le film. Mais la performance, en plus de bien coordonner les mouvements des acteurs et techniciens, consiste à réussir à impliquer le public.

On distribue à ce dernier des drapeaux américains, des panneaux à l’effigie de l’homme politique, on place des acteurs au milieu et l’on insère le tout dans le film. C’est à la fois surprenant, captivant et jubilatoire, les spectateurs devenant à leur tour acteurs de ce film noir qui se construit, sans fausse note, devant leurs yeux ébahis.

Le plus intéressant dans l’histoire, outre le sujet lui-même classique du genre de l’après-guerre, ou la rivalité entre l’ouest et l’est des USA s’affichait au grand jour, c’est qu’il s’agit d’un théâtre de rue, et le résultat est projeté sur un écran géant au fur et à mesure du tournage. Un peu comme si l’on venait tourner une série américaine directement dans notre salon, au point que l’on se demande où est vraiment le spectacle : sur le plateau de tournage ou dans le public, car dans de nombreuses actions, le public, sans vraiment être prévenu, est pris à partie.

Les spectateurs angevins semblaient ravis de participer à cette expérience inédite. « J’ai vraiment beaucoup aimé. On se prend au jeu et l’on a vraiment envie de connaître l’issue de ce film. On est vraiment dedans, on oublie que c’est du théâtre. C’est à voir, je le recommande », disait une spectatrice emballée visiblement par le travail de cette compagnie qui a vraiment le souci du moindre détail, jusque dans la cabine téléphonique perdue dans un quartier sombre, ou les ombres chères à un maitre du genre : Hitchcock. Outre la qualité du spectacle et son réalisme en matière de réalisation cinématographique, le spectateurs auront au moins pu constater de visu comment l'on peut réaliser rapidement un feuilleton américain diffusé en plusieurs milliers d'épisodes.

La Française de comptages a été créée en 2002 pour une fresque déambulatoire intitulée « 33 heures 30 minutes ». Celle-ci fut présentée aux Accroche-cœurs d'Angers en 2004.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03