Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 2 Septembre 2014







Accroche-coeurs : les détenus d’Angers vont participer à la fête


Rédigé par - Le 24/07/2012 - 12:08 / modifié le 24/07/2012 - 12:22


Le Festival des arts de la rue, les « Accroche-cœurs » qui se déroule chaque année à la rentrée de septembre à Angers, associe très largement les habitants de la ville, tous les habitants, y compris ceux qui sont incarcérés à la Maison d’Arrêt situé elle aussi, au cœur de la cité. Cette année, les détenus participeront donc aux « projets habitants ».



Quoique enfermés, les détenus vont contribuer à leur manière, à la réussite des Accroche-coeurs 2012
Quoique enfermés, les détenus vont contribuer à leur manière, à la réussite des Accroche-coeurs 2012
Les Accroche-cœurs, pensés et soutenus par la Direction des Affaires Culturelles de la ville d’Angers, sont en premier lieu un événement populaire auquel tous les habitants participent, soit de manière active dans le cadre de d’ateliers spécifiques dénommés « projets habitants », en lien avec des plasticiens et des compagnies intervenantes, soit en tant que spectateurs et parfois acteurs des propositions festives des organisateurs.

Si les habitants n’hésitent pas à payer de leur personne pour rendre la fête plus belle, « les organisateurs ont été amené cette année à repenser plus largement la notion d’habitants », expliquent les organisateurs, lesquels souhaitent désormais associer les détenus de la Maison d’Arrêt d’Angers, laquelle est située au cœur de la ville, rue du Pré-Pigeon. « Cet établissement abrite des personnes disponibles et envieuses de participer aux actions culturelles de la ville ». Dès lors pourquoi les en priver.

Mais pas question pour autant que ces derniers profitent de l’occasion pour se faire la belle. Même s’ils sont volontaires, les détenus participeront à la fête, dans le cadre d’ateliers organisés à l’intérieur même de l’établissement pénitentiaire, « dans les murs », en collaboration avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation 49. Les services de la ville d’Angers, la société d’ingénierie culturelle Acqua Viva Productions et la Fédération des Œuvres Laïques 49, travaillent depuis un an sur ce projet qui permettra aux détenus d'établir un lien avec ce qui se déroule hors des murs de leur cellule.


Trois ateliers sont prévus à l’intérieur de la Maison d’Arrêt

A partir du 30 juillet, le collectif d’artistes plasticiens « Tout l'toutim » interviendra auprès des détenus pour fabriquer, à partir d’objets de récupération, une partie du géant de la place de la Rochefoucault et de son parterre de tulipes. Cette scénographie s’intègrera au prochain au Village des Saveurs, les 7, 8 et 9 septembre. Ce village est situé comme chaque année au cœur du festival

Le 5 septembre, Cinéma Parlant présentera des films du Nord, thématique 2012 des Accroche-Cœurs, à la Maison d’Arrêt. Écriture, réalisation, tournage, montage, l’association proposera aide et conseils aux détenus afin qu’ils puissent réaliser leur propre court métrage. Ce film, réalisé de l’intérieur, sera projeté dès le lendemain à la Maison d’Arrêt.

La compagnie « Crapaud Théâtre » présentera aux détenus angevins son spectacle « Peach » le lundi 10 septembre à l’issue du festival des Accroche-Cœurs. La représentation aura lieu dans la cour de la Maison d’Arrêt d’Angers.

L’envie de créer du lien social et d’étendre la culture à ceux qui, pour des raisons diverses, en sont privés, du collectif « Tout l'toutim », de la compagnie « Crapaud Théâtre » et de l’association « Cinéma parlant », tous les trois animateurs des ateliers proposés aux détenus, contribuent largement à la concrétisation de cette action dans les murs de la Maison d’Arrêt d’Angers.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur
























Instagram


A PROPOS