Affaire Taubira, un rassemblement contre le racisme le 11 novembre


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 06/11/2013 - 19:18 / modifié le 07/11/2013 - 08:31


La Ligue des Droits de l'Homme de Maine-et-Loire appelle les Angevins à un rassemblement contre le racisme le 11 novembre prochain devant le Palais de justice d'Angers. Pour répondre "dans la dignité et la non-violence", prévient-elle, aux propos tenus lors de la visite de Christiane Taubira.



Manifestation au cours de laquelle ont été lancés des propos haineux envers la ministre Christiane Taubira, lors de sa visite à Angers, le 25 octobre dernier
Manifestation au cours de laquelle ont été lancés des propos haineux envers la ministre Christiane Taubira, lors de sa visite à Angers, le 25 octobre dernier
la rédaction vous conseille
Ni la date, ni le lieu n'ont été choisis au hasard. Dix jours après les révélations d'Angers Mag Info sur les propos injurieux tenus lors du déplacement de la ministre de la Justice à Angers, cinq jours après la publication sur notre site de la vidéo qui en atteste, la section de Maine-et-Loire de la Ligue des Droits de l'Homme lance un appel à un rassemblement le 11 novembre devant le Palais de Justice d'Angers à 17h.

"Ce qui s’est passé ce jour-là à Angers ne relève pas d’un fait divers, c’est un fait grave qui s’ajoute à cette longue, trop longue liste d’événements similaires qui jalonnent de mois en mois les actualités selon un rythme de plus en plus rapproché" expliquent les responsables de l'organisation, en préambule de leur appel .

"Souvenons nous, hier, ce député de « chez nous » qui déclarait : "qu’Hitler n’avait pas fini le travail…" en parlant des Français itinérants, là-bas, cette candidate du Front National qui compare Mme Taubira à un singe et aujourd’hui ces malheureux enfants qui crient : "c’est pour qui la banane… ?" Est-ce la société, soit-disant décomplexée, que nous voulons ? Où tout peut se dire ou se faire en toute impunité ? Non" appuie le Ligue des Droits de l'homme.

"Il y avait pour nous une obligation citoyenne, morale et politique à provoquer quelque-chose. Et nous sentons que les gens sont en attente de cela, on ne peut pas laisser passer ça" justifie Michel Cartron, son président départemental. Qu'attend-il des responsables politiques angevins ? "Mais qu'ils nous rejoignent ce jour-là, toutes couleurs confondues, à l'exception du Front National qui n'est pas le bienvenu."

L'intégralité de l'appel

"C’est parce que nous savons que les habitants de Maine-et-Loire ne sont, dans leur très grande majorité, ni racistes, ni xénophobes, ni homophobes. C’est parce nous savons que ceux d’entre eux qui sont dans des associations, des syndicats, des partis, en se référant ou en accord à la déclaration des Droits de l’Homme, militent pour des valeurs communes.

C’est parce que nous savons ce qui se serait dit, comme le souligne France Terre D’Asile, si "des enfants d’une cité avaient couvert d’injures un(e) Ministre de la République…" qu’aujourd’hui, la Ligue des Droits de l'’Homme du Maine et Loire appelle les habitants et les organisations à se rassembler dans la dignité et la non violence (verbale, écrite…) sur les marches du palais justice."

"En ce jour symbolique de commémoration de la fin d’une horrible guerre, nous exprimerons par notre présence, à ceux qui doutent, désespèrent ou sont revenus de tout, ou encore nous combattent :

- cette certitude que le « vivre ensemble » ne peut se construire sur la haine de l’autre, la discrimination raciale ou de genre, la réduction des droits et des devoirs;

- ce rappel aux parents des "enfants manifestants du 25 octobre" : la Convention des Nations Unies des Droits de l’enfant souligne qu’un des objectifs d’éducation (art 29) doit viser : "à inculquer à l’enfant le respect des Droits de l’Homme, des libertés fondamentales et des principes consacrés dans la Charte des Nations Unies". Il est reconnu ailleurs dans la même convention (art 13) "la liberté d’expression de l’enfant" à condition "de respecter les droits et la réputation d’autrui".

- le refus de voir notre département réduit à l'image donnée par Monsieur Bourdouleix et par des adeptes de la Manif pour tous.



















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com