Agglo d'Angers, un nouveau conseil communautaire très administratif ce lundi


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 12/05/2014 - 13:11 / modifié le 12/05/2014 - 17:26




Délégations, représentations... Christophe Béchu, le président de l'agglomération d'Angers, va soumettre aux élus ce lundi ses propositions de réorganisation de l'administration communautaire.
Délégations, représentations... Christophe Béchu, le président de l'agglomération d'Angers, va soumettre aux élus ce lundi ses propositions de réorganisation de l'administration communautaire.
la rédaction vous conseille
Deux semaines après l'élection de son président - Christophe Béchu - et de ses quinze vice-présidents, le conseil communautaire de l'agglomération d'Angers se réunit de nouveau ce lundi à 18h pour acter nombre de décisions touchant à la réorganisation de son administration.

Il y sera question notamment du règlement intérieur, des indemnités de fonction des élus, de la constitution du cabinet du président de l'agglo et de la désignation de tous ses représentants dans les agences, commissions, sociétés d'économie mixtes (Angers Expo Congrès, Angers Loire Tourisme, Terra Botanica...), syndicats mixtes (Angers Marcé, aéroportuaire du Grand Ouest...), société publique locale (Angers Rives Nouvelles) et autres Instituts et associations publiques et para-publiques.

Au total, plus de 80 représentations seront ainsi soumises aux élus communautaires. A noter que deux d'entre eux, préalablement désignés au sein de la majorité municipale angevine, ont démissionné. Il s'agit de Laure Halligon et de Gilles Latté qui seront remplacés par Maryse Chrétien et Stéphane Pabritz, tous deux également conseillers municipaux d'Angers.









1.Posté par Daniel Fleury le 19/05/2014 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc, par le jeu de "démissions", des élus "fléchés" agglomération cèdent leurs place à d'autres, par dessus la tête des citoyens qui les ont élus. A quoi sert donc cette réforme électorale inaugurée lors des dernières municipales, si elle devient jeu de chaises musicales à peine deux mois après ? Encore un truc qui éloigne l'électeur des élus, surtout lorsqu'on sait l'importance déterminante désormais des "agglomérations" et autres "communauté de communes". Aux yeux des citoyens cela peut êt...















Angers Mag