Agglo : l'habitat au centre de attentions communautaires


Rédigé par - Angers, le 10/05/2017 - 07:35 / modifié le 10/05/2017 - 07:35


Les élus du conseil communautaire ont adopté mardi soir quatre délibérations ayant trait à la politique locale de l'habitat, déclinaison directe du Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi). Une orientation qui pose de nouveaux dispositifs, notamment en terme d'aides financières à la réhabilitation et à l'accession aidée sur le territoire, mais engage aussi l'agglo à plus long terme. Sans trop le crier sur les toits.



La Barre de l'Europe, à Monplaisir, sera le prochain immeuble à être détruit. L'Agence nationale de renouvellement urbain a donné son accord formel pour ce faire.
La Barre de l'Europe, à Monplaisir, sera le prochain immeuble à être détruit. L'Agence nationale de renouvellement urbain a donné son accord formel pour ce faire.
la rédaction vous conseille
"Qui va piano va sano". On a trop souvent écrit dans ces colonnes que le maire d'Angers et président de la communauté urbaine, Christophe Béchu, était un homme pressé, pour ne pas lui reconnaître de temps à autre une capacité à temporiser les choses. Voici pourquoi...

Depuis l'arrivée aux affaires d'une nouvelle équipe à l'agglo, au lendemain des élections municipales de 2014, de profonds changements sont intervenus dans la constitution comme dans le fonctionnement de la collectivité, qui ont abouti notamment à la mise en vigueur, à la fin du mois de mars dernier, d'un Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) : un document unique pour les communes du territoire qui intègre aussi bien un Plan de déplacements urbains (PDU) qu'un Programme local de l'habitat (PLH).
 
C'est de ce dernier qu'il a été question, mardi, lors du conseil communautaire, au fil des quatre premières délibérations de la soirée. On n'entrera pas dans les détails de la mise en place, pour la première fois à l'échelle de l'agglo, d'un dispositif d'autorisation de programme/crédit de paiement (AP/CP), pour retenir que la collectivité a validé 28,5 millions d'aides financières, pour les 5 années à venir, dans le cadre du Programme local de l'habitat. Des aides qui seront fléchées essentiellement en direction du parc locatif social et de sa réhabilitation. "La nouveauté par rapport à la dynamique des aides précédentes, c'est l'importance apportée à la réhabilitation et à la rénovation de l'existant, dans le privé comme dans le public. C'est essentiel tant en terme de qualité du parc que de dépense énergétique", détaille Daniel Dimicoli, le vice-président de l'agglo chargé de la politique de l'habitat et de l'urbanisme.
 
Pour résumer, le nouveau système d'aides financières validé par les conseillers communautaires porte trois objectifs :
 
- favoriser la production du logement locatif social ;
- développer l'accession-aidée sur le territoire et le développement de la location-accession, pour répondre à la demande croissante de gens qui souhaitent devenir propriétaire mais ne pourront jamais l'être dans le parc privé ;
- accompagner la réhabilitation du parc privé.
 
La collectivité, à travers la mise en œuvre de cette politique locale de l'habitat, attend des retombées économiques importantes pour le territoire, qu'elle a d'ailleurs chiffrées : "387 M€ de chiffre d'affaires annuel liés à la production de logements" et "33M€ de chiffre d'affaires annuel liés à la réhabilitation du parc public et privé" ; et plus de 3 300 emplois maintenus ou créés grâce à cette activité.
Voilà pour les effets escomptés.

"20 % de logements sociaux dans chacune des communes de la collectivité, ce qui n'est le cas nulle part, en dehors des communes de la première couronne"

Mais il convient de s'arrêter un temps sur le premier objectif affiché par l'agglo. "La production de 500 à 540 logements sociaux neufs par an" se double bien évidemment de la prise en compte du programme national de renouvellement urbain en cours sur Montplaisir et Belle-Beille. 889 logements sociaux seront détruits dans l'opération -dont la "barre de l'Europe" pour laquelle "un accord formel" de l'Agence nationale de renouvellement urbain (ANRU) est arrivé fin avril. Il s'agira de reconstruire l'ensemble de ces logements sociaux, mais sur l'ensemble du territoire de la Communauté urbaine. Avec l'objectif d'atteindre "20 % de logements sociaux dans chacune des communes de la collectivité, ce qui n'est le cas nulle part, en dehors des communes de la première couronne", précise Christophe Béchu. 
Au cœur de cet enjeu, la mixité sociale... en même temps que la déconstruction de quelques idées reçues sur le logement social. Un exemple ? Plus de 80 % de la population peut y prétendre.
 
Mais le relogement de locataires habitués aux environnements de Belle-Beille ou Monplaisir à l'extérieur de la ville n'ira pas sans un accompagnement ad hoc, pour les personnes concernées comme pour les communes d'accueil. C'est vrai pour les transports, mais ça l'est aussi pour les solidarités : à quand un centre d'action sociale à l'échelon intercommunal ? C'est là où l'homme pressé qu'est parfois Christophe Béchu a choisi de temporiser. Comme sur la question de l'intérêt communautaire des grands équipements sportifs et culturels, le président de la collectivité estime "que c'est la prochaine élection municipale, avec des candidats portant un projet clair pour l'agglo, qui tranchera ces questions".
Au fond des choses, l'élu considère que les profonds changements induits par la réforme territoriale nécessite une période d'acculturation, de la part des élus comme de celle des administrés.
 
Reste que les délibérations adoptées mardi soir, comme celles prises depuis le passage en Communauté urbaine engagent de fait le territoire dans une stratégie collective de compétences intégrées, à plus ou moins long terme. 




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03