André Charbonneau : tout feu, tout flamenco


Rédigé par - Angers, le Jeudi 19 Mai 2016 à 07:45


Guitariste virtuose, épris de cinéma et de culture andalouse, l'Angevin André Charbonneau vient de sortir son quatrième album. Un voyage en solitaire au pays du flamenco, sa musique de corps et de cœur depuis plus de 30 ans. Il se produit ce jeudi soir à Avrillé.



André Charbonneau joue jeudi soir au centre culturel Georges Brassens d'Avrillé en clôture des Tremplins avrillais (photo Bruno Communal).
André Charbonneau joue jeudi soir au centre culturel Georges Brassens d'Avrillé en clôture des Tremplins avrillais (photo Bruno Communal).
la rédaction vous conseille
Nul n'est prophète en son pays. Sur les bords de Maine, l'adage vaut aussi pour certains artistes professionnels, plus connus loin de l'Anjou que dans leur propre ville d'origine. André Charbonneau est de ceux-là. Et s'il essaye de ne pas trop s'en formaliser, le compositeur et musicien ne cache pas quelques regrets face aux difficultés rencontrées depuis plus de trente ans, "pour tout simplement trouver des lieux où jouer à Angers"

André Charbonneau est pourtant bien un virtuose. La porte de votre bureau à peine franchie, il ne lui faut pas deux minutes pour extraire sa guitare andalouse de sa housse et vous le prouver en direct. Comme pour mieux faire parler sa passion. Comme pour mieux vous parler, tout court. "Je suis un extra-émotionnel. J'ai besoin d'exprimer ma sensibilité et d'être vrai face à vous, comme face au public" reconnait-il sans fard.

Cette passion remonte à l'enfance, bien entendu. Et à son goût pour le cinéma. Il cite François de Roubaix, compositeur fétiche du réalisateur Robert Enrico ("Les Aventuriers", "Les Grandes Gueules", "Le Vieux Fusil"...) et de multiples génériques TV de la fin des années 60, comme la personnalité qui lui a donné envie de faire de la musique. Comme lui, André Charbonneau est un autodidacte : "J'ai appris la guitare sans savoir lire une partition, en me heurtant inévitablement au milieu classique".
"J'ai retrouvé dans le flamenco les plaisirs que je trouvais dans la magie : la truculence, le rythme, le côté osé et parfois outrancier de cette musique

Sa formation à l'oreille et à l'instinct lui a pourtant réussi. Au début des années 80, il remporte un concours de flamenco et file à Cordoue, où il sera formé et payé pour se perfectionner auprès de maîtres andalous. Il y rencontre Paco Pena et Vicente Amigo notamment. André Charbonneau parle aussi de l'influence de la magie et des marionnettes, qu'il a pratiquées tout jeune, dans sa manière d'appréhender en solo la guitare et le spectacle. "J'ai retrouvé dans le flamenco les plaisirs que je trouvais dans la magie : la truculence, le rythme, le côté osé et parfois outrancier de cette musique. Les marionnettes, c'est le côté grande gueule, le récit" raconte-t-il.

Raconter, imager, séduire, partager... Quatre albums ont ponctué cet itinéraire artistique dont le dernier, "Espagne - Flamenco Andalou" - vient de sortir chez Air Mail Music, label adossé à Sunset France, sa fidèle maison de production. "Cet album est né d'un besoin complètement organique, certaines chansons ont été enregistrées à 5 heures du matin chez moi. C'est un voyage intérieur, à la fois très personnel et universel", décrit André Charbonneau. Un voyage en neuf chansons-étapes dans des villes de l'Andalousie (Ronda, Sevilla, Cadiz, Huelva...) dont le musicien a voulu essayé de traduire l'âme ou la singularité. 

Distribué en France par Harmonia Mundi, le CD aura la chance aussi, comme les précédents, d'être diffusé à l'étranger. Le précédent album d'André Charbonneau, tout entier dédié à la Timple, une petite guitare traditionnelle des Canaries, a fait plus parler de lui sur l'île de Tenerife que sur les bords de Maine. Nul n'est prophète en son pays, on vous disait...

"Espagne - Flamenco Andalou" - André Charbonneau (Air Mail Music) - www.airmail-music.com
En  concert ce jeudi 19 mai en clôture de la scène découverte "100% avrillaise" au Centre Georges Brassens d'Avrillé - à partir de 19h.
 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com