Angers : 69 millions d'investissements, est-ce déraisonnable en 2014 ?


Rédigé par - Angers, le 07/01/2014 - 07:28 / modifié le 07/01/2014 - 11:29


Une heure (à peine) a suffi hier soir au conseil municipal d'Angers pour débattre des orientations du budget de l'année 2014. Comme si, malgré de réelles divergences sur le montant des investissements programmés, chacun préférait s'économiser et garder ses forces pour plus tard.



Adjoint aux finances d'Angers depuis 37 ans, André Despagnet a présenté les orientations de qui constituera son dernier budget d'élu.
Adjoint aux finances d'Angers depuis 37 ans, André Despagnet a présenté les orientations de qui constituera son dernier budget d'élu.
Ce n'était jamais "que" le débat d'orientations budgétaires, relèveront les habitués des arcanes municipales. Autrement dit, la présentation sans vote des principales lignes de force du budget 2014 de la ville d'Angers, lequel sera soumis officiellement aux élus à la fin du mois de février.

Certes. Mais sans aller chercher bien loin, on se souvient qu'en mars 2013, après un report épique deux mois plus tôt, ce même débat, avait donné lieu à une série d'échanges autrement plus nourris que lundi soir.

On se souvient aussi que, quelques jours seulement avant les fêtes, nous avions quitté les élus municipaux angevins sur un conseil particulièrement animé autour des premiers engagements liés au projet Rives Nouvelles.

Ce dernier est revenu en filigrane lundi soir dans les débats, mais sans sortir l'assemblée de la retenue qui a marqué ce conseil "express". Comme si après les fêtes, personne n'avait trop envie de s'éterniser sur un budget qui pourrait être remis en partie en cause par les résultats des élections municipales de mars prochain.

Aqua Vita, Rives Nouvelles, rythmes scolaires, quartiers

Que faut-il pourtant retenir des orientations budgétaires de la ville ? Qu'elles misent d'abord sur un projet de budget primitif d'un montant total de 273M€ (+20M€ par rapport à 2013).

Qu'elles prévoient 198,7M€ de dépenses de fonctionnement, en hausse de 12M€ du fait notamment, selon André Despagnet, l'adjoint aux finances, des évolutions réglementaires (avancements, retraites, élections, mouvements de personnel...), de frais nouveaux liés au centre aqualudique Aquavita, aux rythmes scolaires et aux emplois d'avenir (pour ces trois dépenses, 5,2 millions d'euros pour un coût net de 2,8 millions après recettes spécifiques). Les recettes de fonctionnement ne devraient augmenter de leur côté que de 5M€ mais permettre, selon les prévisions, d'équilibrer les budgets.

Côté investissements, les dépenses progresseront de 4M€ pour s'établir à 69M€ (hors remboursement du capital de l'emprunt) dont 12M€ (de reports) pour Aqua Vita, 6M€ pour les premiers projets des Rives Nouvelles (Promenade du Bout du Monde et Rochefoucault) et 4M€ pour des aménagements urbains dans les quartiers (voir tableau détaillé des principales dépenses ci-dessous).

Pour les financer, la ville table notamment sur 38M€ d'emprunts nouveaux, sachant que l'encours de la dette de la ville au 1er janvier 2014 s'établit désormais à 53M€.
Les principales opérations d'investissements envisagées sur la période 2014-2017. La première colonne correspond donc aux dépenses programmées pour cette année (source : Direction des Finances Ville d'Angers)
Les principales opérations d'investissements envisagées sur la période 2014-2017. La première colonne correspond donc aux dépenses programmées pour cette année (source : Direction des Finances Ville d'Angers)

Les choix d'investissement en question

Laurent Gérault (UDI) a le premier pointé du doigt le "dérapage" selon lui des dépenses, évoquant des orientations "à l'image de ce qu'on entend en cette campagne, dépensons toujours plus, comme si c'était l'essence des élus". Et proposé de décaler voire de supprimer certains investissements (patinoire, début des travaux Rives Nouvelles).

Daniel Dimicoli pour le groupe minoritaire "Angers Choisir l'Avenir" a regretté la dégradation de la capacité d'autofinancement de la ville et la priorité donné à des équipements non pas "créateurs de richesses" mais de "dépenses supplémentaires", ciblant Aqua Vita mais aussi... Le Quai.

Jean-Luc Rotureau a lui aussi ciblé la dégradation de l'auto-financement pour appeler à revoir le niveau et la hiérarchie des investissements, à commencer par le projet Rives Nouvelles dont les 6M€ engagés en 2014 ne lui paraissent pas urgents et la patinoire : "2015, c'est trop proche".

Et c'est Frédéric Béatse qui a le dernier pris la parole, faute d'autres combattants, pour défendre au contraire un budget qui traduit un "effort contre la crise et en faveur de l'emploi". Pour lui, l'attractivité et le dynamisme de la ville passent par l'ouverture d'Aqua Vita et par le lancement du projet Rives Nouvelles pour lequel un "signal" doit être adressé aux investisseurs. "Je n'ai aucun doute, aucune difficulté pour soutenir que ces projets ne menacent pas l'équilibre de nos finances."

En aparté, auprès de quelques journalistes, André Despagnet n'a pas montré exactement la même assurance, rappelant avec un brin de nostalgie qu'il avait réussi à porté la capacité d'autofinancement de la ville à 50 millions d'euros en 2002, et qu'il jugeait lui-même le niveau d'investissement "trop élevé". Mais ça, c'était après le débat.



Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Patrick le 12/01/2014 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
André Despagnet doit se sentir de plus en plus seul parmi ces jeunes loups du PS, Béatse, Belot et les autres, pour lesquels le sérieux en matière de budget n'est manifestement plus une priorité.















Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com