Angers BD, bulles à tous les étages pour la 15e édition


Rédigé par - Angers, le 06/12/2013 - 15:21 / modifié le 06/12/2013 - 15:22


Le 15e festival de bandes dessinées d’Angers accueille samedi et dimanche au Centre des Congrès, une cinquantaine d’auteurs en devenir, cultes et locaux. Des bulles à consommer sans modération.



Bernard Vrancken l'auteur de l'affiche du festival
Bernard Vrancken l'auteur de l'affiche du festival
la rédaction vous conseille
Vous reprendrez bien des bulles ? Oui, 15 fois oui ! Ce week-end, les amateurs éclairés ou non de bandes dessinées pourront picorer à satiété dans la très riche programmation du festival Angers BD, 15e cuvée.

Que l’Anjou soit une terre fertile en faiseurs de bulles est une chose acquise depuis belle lurette. De là à installer, sur la durée, un festival de qualité sur le territoire, il y a un pas qu’Angers BD est en train de franchir allègrement. La preuve ? Ils seront une cinquantaine d’auteurs réunis au Centre des congrès.

Si les organisateurs annoncent encore « une surprise », l’affiche a déjà de la gueule. C’est Bernard Vrancken qui signe le visuel de cette édition : l’auteur d’IR$ est de retour avec une nouvelle série médiévale, H.ELL. Au rayon culte, le « papa » de Blacksad, Juan Diaz Canales sera là, comme l’une des figures tutélaires de la BD angevine, Erik Juszezak (Dantès, Empire USA...)

Le contingent local sera largement représenté, entre Boris Beuzelin (et son très réussi « Carton blême »), Olivier Martin (nouveau trait de « Lloyd Singer ») ou encore Olivier Supiot.

Au menu également, de nombreuses expositions au Centre des congrès ou décentralisées (« La Bête de l’Apocalypse », de Rollin et Rodolphe, au château d’Angers (jusqu'au 5 janvier) ou « Lincoln », de la Jouvray family, à la médiathèque de Beaucouzé (jusqu'au 14 décembre).

Tout le programme à consulter sur le site du festival.

Angers BD, samedi et dimanche de 10 heures à 18 h 30 au Centre des Congrès. Tarif : 4 € ; passeport 2 jours : 6 €.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag