Angers Basket à quelques paniers de la Pro B


Rédigé par - Angers le Dimanche 1 Juin 2014 à 08:14


Angers Basket a mis fin à quatre défaites consécutives face à La Rochelle, ce samedi, en demi-finale du Final Four dont le club angevin est l'organisateur. Il retrouvera Charleville-Mézières, en finale, ce dimanche, à 17 heures, pour accéder, s'il gagne, à la Pro B.



Carlos Cherry perfore la défense rochelaise
Carlos Cherry perfore la défense rochelaise
la rédaction vous conseille
Angers Basket n’a pas tremblé, même s’il s’est fait peur dans le premier quart temps. Le bloc angevin s’est montré solide, appliqué et c’est, assez logiquement qu'il s'est invité à la finale d’accession en division Pro B, la ligue 2 du basket-ball français.

Charleville-Mézières et ses supporters avaient chauffé Jean Bouin, en s’imposant après prolongations, 91-85, face à Sorgues. Et c’est dans une salle surchauffée, autant par la météo extérieure que par l’enjeu et le nombreux public, que les Angevins entamaient leur demi-finale, par un prometteur 5-0.

La Rochelle réagissait de suite en recollant au score puis en mettant un « vent » aux angevins, sous la forme d’un 14-0 (11-10, 7ème à 11-24, 9’). L'ABC limitait la casse, dénommée Jarry Cole (15-24, 10’). Sans paniquer, les joueurs de Vincent Lavandier allaient remettre la main sur le match.

Malgré un arbitrage contesté (4 fautes aux angevins en 6’, contre aucune aux rochelais), Angers dominait ce deuxième quart temps 17-10.

Julien Bestron, en bon capitaine, auteur de 7 points consécutifs, lançait l’assaut (26-30, 17’) et permettait à son équipe de recoller à la pause (32-34, 20’).

La salle Jean Bouin debout

De retour sur le parquet, Angers allait passer à la vitesse supérieure. La Rochelle avait perdu de sa superbe et les Angevins excellaient en voleurs de ballons, pour un lourd 26-9, dans le troisième quart temps. La faute à Carlos Cherry et Richie Gordon, impériaux, les maritimes étaient au bord de l’implosion (58-43, 30’).

La fébrilité était de mise en l’entame des dix dernières minutes. La Rochelle resserrait sa défense, mais Angers gérait la marque, aucun point n’étant marqué pendant plus de trois minutes (63-53, à 2’26 du terme).

Angers Basket s’imposait finalement 69-59, devant une salle debout, sauf le carré de supporters visiteurs, inévitablement déçus.

Place à la finale ce dimanche à 17 heures, face à des carolos, battus de 19 points, en février à Jean Bouin. Mais, de toute évidence, ce sera un tout autre match, un de ceux qui forgent l’histoire des clubs. Reste à Angers Basket d’écrire une belle nouvelle page de la sienne.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag