Angers : Charlie, le jour d'après...


Rédigé par - Angers, le 08/01/2015 - 17:24 / modifié le 31/01/2015 - 11:06


La journée de deuil national décrétée par le Président de la République a été l'occasion pour beaucoup d'Angevins, comme partout ailleurs, de rendre un hommage silencieux aux victimes de l'attentat terroriste contre Charlie Hebdo, qui a coûté la vie, mercredi, à 12 personnes.



La minute de silence a été respectée par des centaines d'Angevins, élus ou anonymes, sur le parvis de l'ancienne mairie.
La minute de silence a été respectée par des centaines d'Angevins, élus ou anonymes, sur le parvis de l'ancienne mairie.
la rédaction vous conseille
Dans la soirée de mercredi, crayons à la main, plusieurs milliers de personnes se sont réunies pour manifester, place du Ralliement, leur solidarité avec les victimes des attentats terroristes perpétrés le matin même dans les locaux de Charlie Hebdo.
Une foule debout, comme partout en France, avait défendu la liberté de la presse et la liberté d'expression incarnée depuis plus d'un demi-siècle par les Charb, Cabu, Wolinski, Tignous ou Honoré, tombés parmi 12 autres pour avoir fait leur métier.

Le président de la République, François Hollande, l'avait annoncé mercredi soir : jeudi serait une journée de deuil national. Avec en corollaire, la minute de silence organisée devant toutes les mairies de France, mais également devant les préfectures et la quasi-totalité des établissements publics. Angers n'a pas dérogé à la règle, plusieurs centaines de personnes se réunissant à midi sur le parvis de l'ancienne mairie. Comme mercredi, lors de sa courte prise de parole au Ralliement -lors du rassemblement initié par le club de la presse-, le maire d'Angers, Christophe Béchu, a fait dans la sobriété, avant de respecter une minute de silence.

A quelques centaines de mètres de là, Mgr Delmas, évêque d'Angers, donnait une messe en mémoire des victimes, à la cathédrale, appelant chacun, lors de son homélie à se demander ce qu'il pouvait faire "concrètement pour faire avancer la paix. Réfléchir personnellement à cette question est le meilleur moyen de dire non à la haine et à la violence." Sur RCF Anjou, l'évêque d'Angers a appelé aussi à ne pas faire d'amalgame après cet attentat "avec une mise en cause générale de l’islam". « Dans ce contexte particulier, la recherche de l’unité et la volonté d’un dialogue franc et sincère entre religions est plus que jamais une exigence » a t-il souligné.

Touchés au cœur de leur activité par le drame survenu mercredi, deux dessinateurs de presse nous ont également fait parvenir un hommage sans commentaire à leurs collègues disparus : notre dessinateur maison, Fanch Juteau, et Fred Sochard, illustrateur avrillais  dont nous avions largement parlé à l'occasion de la sortie de l'excellent "Casque d'Opapi".

Des images fortes, importantes, que nous retiendrons plus que les premières fissures politiques apparues dans la journée. Le NPA a ainsi choisi de reprendre son "indépendance" vis-à-vis de "l'union nationale" souhaitée par le chef de l'Etat ou, au niveau local, Christophe Béchu. Il appelle "la population laborieuse à reprendre l'offensive pour sortir la société de la régression, du chaos dans laquelle la politique des classes capitalistes l'entraîne".

Dans le même temps, le Parti communiste du Maine-et-Loire appelle à un rassemblement, dimanche après-midi, place du Ralliement.





Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Daniel Fleury le 09/01/2015 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du coup, entre la grande manif pour tous nationale et l'appel au drapeau, Charlie n'aura qu'à bien se tenir. "Aujourd'hui 9 janvier 2015, 2e jour de l'unité nationale, c'est radio police, télé police et "musulmans prononcez vous"... Si vous avez un gamin de couleur, potentiellement terroriste, évitez de le laisser demander au rayon littérature jeunesse du coin "où est Babar", c'est préférable. Conseillez lui "où est Charlie", bien qu'il l'ai déjà lu 3 fois". Voilà où nous mènera cette grande ...

2.Posté par marc gicquel le 09/01/2015 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
personnellement, je préfère chanter une chanson de paix dimanche
voici donc les paroles de la Marseillaise écrites par Graeme Allwright

La Marseillaise de Graeme Allwright

Pour tous les enfants de la terre
Chantons amour et liberté
Contre toutes les haines et les guerres
L’étendard d’espoir est levé
L’étendard de justice et de paix
Rassemblons nos forces, notre courage
Pour vaincre la misère et la peur
Que règne au fond de nos coeurs
L’amitié, la joie et le partage

Refrain

La flamme qui nous éclaire
Traver...

3.Posté par webduweb le 15/01/2015 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une remarque qui peut paraitre saugrenue :
L'Etat était sensé protéger la rédaction de Charlie hebdo, mais à l'évidence il n'avait pas mis les moyens, car ça n'a pas été efficace. Il aurait fallu des barrières et pour filtrer il fallait des gendarmes... Enfin, le véhicule de police posté à proximité a été la cible des terroristes, il aurait mieux valu un véhicule banalisé. Il y en a pour nous pénaliser avec les radars... Pour moi, le gouvernement a fait le minimum pour protéger Charlie Hebdo,...















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com