Angers Mag Info signe son appartenance au territoire angevin


Rédigé par La Rédaction - Angers, le 01/10/2011 - 14:56 / modifié le 01/10/2011 - 15:11


Récemment devenu l’un des ambassadeurs de la marque de territoire « Angers Loire Valley – La vie en grand », par l’intermédiaire de son responsable d’édition, votre webmagazine d’information a décidé de s’engager aux cotés des élus et entreprises angevines qui ont décidé de s’unir pour développer et promouvoir la qualité de vie « à l’angevine ».



Angers Mag Info signe son appartenance au territoire angevin
En s’engageant à soutenir et développer le territoire sur lequel il travaille, Angers Mag Info, n’a pas décidé de « cirer les pompes » aux élus en place et de se soumettre à une quelconque orientation politique et économique. La rédaction est et restera indépendante sur le plan de l’information. Mais cela ne l’empêche pas de crier haut et fort son appartenance à un territoire qui lui est cher.

« Nous sommes angevins et fiers de l’être », disent les rédacteurs, « d’autant que par notre travail et notre abnégation – nous sommes des bénévoles de l’information – nous contribuons déjà largement, par notre ligne éditoriale, à la notoriété et à l’attractivité d’Angers, sa métropole et son pays ».

Et comme ils sont angevins, ils n’ont pas l’intention de voir la vie en petit, qu’on se le dise, même s’ils savent rester modestes. Angers Mag Info, journal d’informations locales, s’associe bien volontiers à tous ceux qui ambitionnent de gagner la compétitivité des territoires français et européens pour créer des emplois, partager des richesses, des compétences et des talents.

Désormais, pour signer cette appartenance à la région d’Angers, le logo « Angers Loire Valley, la vie en grand », est apposé au bas des pages d’Angers Mag Info. Angers Mag Info est plus que jamais l’AMI des angevins.

Pour en savoir plus : www.angersloirevalley.fr







Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Yannick Sourisseau le 22/10/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Foulques

Un peu de calme si vous plait, c'est mauvais pour votre santé...

Inutile de préciser, j'ai très bien compris que vous parliez du mondialisme et du souhait des métropoles d'y adhérer.

Mais le fait de se positionner sur la scène internationale, y compris en utilisant des anglicismes, plus facilement identifiables par les entreprises lesquelles, on peut l'espérer proposeront des emplois, ne veux pas dire que les collectivités locales cèdent aux sirènes du capitalisme. Nous n'avon...

10.Posté par foulques le 22/10/2011 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément vous n’avez rien compris
Je n’ai jamais parlé d’un retour en arrière
Mais lorsqu’on a des œillères on ne voit que ce que l’on veut, on rentre dans le troupeau docile du mondialisme à outrance sous le diktat du cac 40 et de l’anglicisme

9.Posté par Yannick Sourisseau le 21/10/2011 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Foulque
Avec le nom que vous utilisez on se doute que vous êtes très attaché au passé et c’est tout à votre honneur. Mais considérer les autres comme des moutons parce qu’ils n’ont pas la même vision de l’avenir que vous c’est un peu moins bien. Qu’on le veuille on non le monde avance et je ne crois pas que les citoyens d’aujourd’hui soient prêts à troquer leur voiture pour un cheval ou leur jean pour une tenue médiévale. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils envisagent de raser le château...

8.Posté par foulques le 21/10/2011 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’Anjou oû devrions nous dire maintenant the country of Anjou ou un autre barbarisme d’un même genre
L’Anjou disais jecherche à se mettre en avant, a faire parler d’elle, j’applaudis des deux mains
Mais au lieu de s’affubler d’un nom anglo saxon comme tout et n’inporte quoi en ce moment, pourquoi ne pas se démarquer au contraire de tous ces moutons qui sous couvert d’un nom étranger croivent qu’ils vont attirer sur eux le monde entier.
Pourquoi justement ne pas afficher sa différence, dire que l...

7.Posté par Antoine BONNET le 09/10/2011 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une marque anglophone pour un territoire français, c'est sans doute moderne ça peut paraître dans l'air du temps de la mondialisation. Encore que certains voudraient démondialiser....Mais j'aimerais quand même savoir à qui elle s'adresse ? Je supppose qu'une marque n'est qu'une façon d'attirer l'attention pour de se démarquer des autres territoires, et que la stratégie globale est autrement plus complexe moins visible pour le citoyen lambda, mais aussi plus chère.
Pour avoir quelques rudiment...

1 2 3







Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com