Angers Mag vélorutionne sa distribution


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 25/05/2015 - 07:54 / modifié le 25/05/2015 - 07:54


Utiliser des triporteurs pour distribuer ses magazines dans le centre-ville d’Angers, Angers Mag l’avait envisagé dès son lancement. Vingt-six numéros plus tard, l’idée se concrétise grâce à un partenariat avec une entreprise angevine qui livre les colis en centre-ville à l’aide de vélos à assistance électrique.



Pierre Jollivet au guidon de son vélo cargo sur le plateau piétonnier d'Angers
Pierre Jollivet au guidon de son vélo cargo sur le plateau piétonnier d'Angers
la rédaction vous conseille
Moins de voitures dans le centre-ville ? Sensible aux questions environnementales, l'équipe d’Angers Mag l'est, de fait, à l'idée de contribuer à son niveau à ne pas charger la circulation et donc la pollution qui peut agir à Angers. D'où l'idée de se lancer dans une démarche d’éco-distribution, un projet pas vraiment neuf en réalité. « Nous l’avions imaginé lors du lancement de notre mensuel papier mais il fallait louer des engins à des sociétés extérieures et surtout trouver des cyclistes capables de les conduire en centre-ville, explique Yannick Sourisseau, le directeur de la société éditrice. La rencontre avec Vélo Calèche, une entreprise qui livre déjà des colis en ville, nous permet de concrétiser cette idée. »
 
Imprimé sur un papier recyclé, le mensuel Angers Mag était précédemment distribué à l’aide d’une voiture hybride louée à une enseigne de la grande distribution. Sa démarche d’éco-distribution, se concrétise donc par à un partenariat conclu avec la société « Vélo Calèche », une entreprise angevine qui transporte les touristes dans le centre-ville d’Angers, mais aussi des bouquets de fleurs et des colis à l’aide de vélos cargos pour des sociétés de transports qui ont des difficultés d’accès avec les camions qu’ils utilisent habituellement. A l’exemple d’Exapaq qui confie son dernier kilomètre à Vélo Calèche.
 
« Je suis ravi de pouvoir distribuer Angers Mag et de contribuer à la démarche responsable de sa rédaction. J’habite dans une rue piétonne et j’en suis l’un des premiers lecteurs », soutient Pierre Jollivet, le gérant de Vélo Calèche.  « Qu’Angers Mag nous choisisse, c’est aussi une forme de reconnaissance et de valorisation pour nous. Et quand deux petites entreprises très impliquées dans le développement de leur territoire s’unissent, elles peuvent vraiment faire du bon boulot ».
 
Depuis le numéro 27, sorti le 11 mai dernier, Angers Mag alimente donc ses points de dépôt en centre-ville avec ce moyen de transport. Pour l'agglomération et le reste de son réseau de diffusion, pas de miracle dans l'immédiat, la distribution continue de se faire à l’aide d’une camionnette à moteur thermique. En attendant mieux : « Nous envisageons d’acquérir une voiture électrique », indique Pierre Jollivet, convaincu de rouler sur le bon chemin en matière de distribution de proximité.
 












Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com