Angers Nantes Opéra : « Une saison difficile mais excitante à composer »


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Lundi 8 Juin 2015 à 11:52


Jean-Paul Davois, directeur d'Angers Nantes Opéra (ANO) depuis 2003, a dévoilé la nouvelle saison opéra sur Angers et Nantes. Et c’est avec son honnêteté habituelle, rare pour un dirigeant d’une telle structure, qu’il répond à nos questions.



Ce sont les photographies du New-Yorkais Thomas Prior qui ont été choisies pour illustrer la saison 2015-2016 d'Angers Nantes Opéra.
Ce sont les photographies du New-Yorkais Thomas Prior qui ont été choisies pour illustrer la saison 2015-2016 d'Angers Nantes Opéra.
la rédaction vous conseille
À cette même période, lors de la présentation de la saison qui s’achève, pour les Angevins, les 14 et 16 juin au Quai (Eugène Onéguine), vous nous disiez être un peu frustré ? Cela va mieux ?

« Au crépuscule de cette saison, je suis assez content. Si j’avais émis quelques mécontentements l’an passé, c’est que j’avais dû, pour des raisons budgétaires, refaire toute la saison, prête en 2013. Vous savez qu’un programme d’opéra se pense bien en amont. Mais, une fois encore, je suis satisfait de cette saison écoulée ».

Et comment abordez-vous cet exercice 2015/2016 ?

« Les élus m’ont demandé de penser en fonction du déséquilibre entre les villes de Nantes, aujourd’hui Nantes Métropole, et d’Angers. C’est un déséquilibre qui n’est pas nouveau, et il est sûr qu’il perdurera. Mais j’avoue avoir un peu triché. Au lieu de réduire le nombre de propositions à Angers, j’ai augmenté celui de Nantes. J’avoue que cela n’a pas été simple, mais c’était assez excitant (sourire malicieux) ».
"L’arrivée de Pascal Rophé à l'ONPL m’a ravi. Nous sommes d’accord sur tout. La saison à venir était déjà faite quand il est arrivé à la tête de l’ONPL, mais nous avons réussi à ajouter deux dates avec l’orchestre. Je pense que cette collaboration va se prolonger et s’amplifier. On a vraiment envie de travailler ensemble".

Angers Nantes Opéra : « Une saison difficile mais excitante à composer »
Quelles nouveautés Angers Nantes Opéra propose cette année ?

« Pendant onze ans, l’ANO a proposé une création. Il était vraiment temps d’en proposer deux. Alors il est clair que l’on ne peut pas proposer une grosse production comme Eugène Onéguine, mais on peut se permettre de présenter une production moyenne et une production plus modeste. L’idée pour nous, depuis le début, est de permettre au public de découvrir de la musique d’hier et d’aujourd’hui, et pas uniquement d’avant-hier.

Il y a aussi le rapprochement avec l'Orchestre National des Pays-de-la-Loire (ONPL) ?

"Mes relations avec les directeurs artistiques de l’ONPL ont toujours été un peu difficiles. Nous nous entendions bien avec Isaac Karabtchevsky (2004-2009), mais il n’avait pas très envie de diriger des opéras. Et c’est moi qui n’ai pas eu envie de travailler avec son successeur, John Axelrod (2010-2013). On n’avait aucune idée en commun. L’arrivée de Pascal Rophé m’a donc ravi. Nous sommes d’accord sur tout. La saison à venir était déjà faite quand il est arrivé à la tête de l’ONPL, mais nous avons réussi à ajouter deux dates avec l’orchestre. Je pense que cette collaboration va se prolonger et s’amplifier. On a vraiment envie de travailler ensemble avec Pascal Rophé."

Autre nouveauté ou désir ?

"J'aimerais collaborer davantage avec les Ateliers Lyriques. De par mon expérience avec l’ARCAL*, je sais que c’est au sein de ces structures que l’opéra de demain se réfléchit et se construit. À l’époque, avec Christian Gangneron, on s’était dit que chaque village français possédait une église, une salle de mariage et un bar. L’idée était donc de penser des formes artistiques adaptées à ces lieux. Je garde cette idée en tête. Les Angevins ont pu découvrir, dans les cafés, le projet “Le Pauvre matelot” (on confirme… et même en prison !). Cette année, on transforme les églises en salle de spectacles avec Histoires sacrées ».

On retrouve les fidèles Patrice Caurier/Moshe Leiser et Emmanuelle Bastet à votre menu ?

« Je suis fidèle quand je trouve que les gens ont beaucoup de talent. Les Angevins ont pu s’en rendre compte : ces trois metteurs en scène en ont énormément. Ils réinventent le spectacle lyrique. Avec les premiers, on réfléchit beaucoup à la distribution. Don Giovanni de Mozart est difficile à chanter, à jouer, à mettre en scène. Il faut trouver des chanteurs capables d’aller dans le jeu. Emmanuelle Bastet met en scène un spectacle du répertoire, Hansel et Gretel, et comme j’aime beaucoup son regard et sa sensibilité… ».

C’est délicat, mais un coup de cœur dans cette nouvelle saison ?

« Svadba d’Ana Sokolovic, qui sera créé à Aix en juillet prochain. C’est la première fois que l’on entendra du serbe à Angers Nantes Opéra. C’est un spectacle très singulier et il est délicat de le décrire. Mais cet ensemble de six voix de femmes avec percussions m’a littéralement envoûté ».

Toute la nouvelle saison sur www.angers-nantes-opera.com.angers-nantes-opera.com

*compagnie nationale de théâtre lyrique et musical.

"Svadba", opéra d'Ana Sokolovic pour voix de femmes a cappella est le coup de cœur de Jean-Paul Davois, pour cette saison 2015/2016. Ci-dessus une vidéo des répétition de l'opéra à A Aix-en-Provence, où il sera donné durant le festival, du 3 au 16 juillet 2015.












Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com