Angers-Nantes, un dédoublement ferroviaire par le Sud Loire ?


Rédigé par - Angers, le 06/01/2014 - 07:08 / modifié le 06/01/2014 - 18:31


C'est le scénario que défend l'association angevine Nexus. Elle vient de le transmettre aux président des Conseils généraux de Maine-et-Loire et de Vendée, et aux candidats aux mairies d'Angers, Cholet et la Roche-sur-Yon, en les invitant à se positionner sur le dossier.



Empruntée en particulier par le TGV, la ligne Nantes-Angers est la plus sollicitée du réseau régionale.
Empruntée en particulier par le TGV, la ligne Nantes-Angers est la plus sollicitée du réseau régionale.
la rédaction vous conseille
La saturation de la ligne Nantes-Angers est considérée aujourd'hui comme l'un des principaux problèmes affectant le transport ferroviaire dans la région.

"Par sa situation géographique, il constitue l'axe le plus sollicité du réseau en Pays de la Loire. L’ajout de trains supplémentaires est compromis par un taux d’occupation des lignes de plus de 80 %, alors que les normes de sécurité et de fiabilité sont de 60 % sur une journée complète et de 75 % en période de pointe" a rappelé le Conseil économique et social régional dans un récent rapport sur les infrastructures de transports et de communication.

"De plus, les projections de fréquentation pour les dix ans à venir indiquent que la situation actuelle, déjà très problématique, ne pourra aller qu’en s’aggravant" indique le Ceser dans ce document, soutenant la nécessité de créer une nouvelle ligne prenant en compte la desserte d'Angers, "seconde gare en importance dans la région après Nantes".

Mais où faire passer cette ligne nouvelle ? Dans une lettre ouverte transmise le 2 janvier à Christophe Béchu et Bruno Retailleau, présidents respectifs du Conseil général du Maine-et-Loire et de celui de la Vendée, ainsi qu'aux candidats aux mairies d'Angers, Cholet et La Roche-sur-Yon, l'association angevine Nexus plaide clairement pour un tracé Sud-Loire reliant les trois villes pré-citées, et Nantes via Clisson en Loire-Atlantique.

"Entre Angers et Nantes, le tracé Nord Loire suivant l'A11 préconisé par le CESER n'offrirait aucune desserte additionnelle de ville de forte population. Il exclut totalement l'irrigation du Choletais et maintient incontournable un crochet pénalisant par Nantes de 50 à 70 minutes pour la majorité du département de la Vendée !" argumentent les responsables de cette association, créée en octobre 2010, et qui milite notamment pour un report maximum du trafic aérien et routier vers le rail.

A contrario, ils voient nettement plus d'avantages à un "tracé réfléchi par le Sud-Loire" qui permettrait "la desserte de Cholet, première ville industrielle du Maine-et-Loire",, laquelle favoriserait "à terme la réouverture au service voyageurs de la ligne Cholet-Les Herbiers (à 35km), avec une desserte de la gare des Epesses", proche du Puy-du-Fou et des 1 700 000 visiteurs annuels.

Avantageux pour les Choletais, avantageux pour les Vendéens, selon Nexus qui met en avant "un accès direct à la Roche-sur-Yon sans un transit pénalisant de 50 à 70 minutes par Nantes" et une "revitalisation du tronçon ferroviaire La Roche-sur-Yon – La Rochelle avec à terme un accès plus facile et rapide aux villes de Luçon, Velluire (Fontenay-le-Comte), Marans, La Rochelle ainsi qu'aux autres stations balnéaires ou ports du littoral Vendéen".

L'association angevine pousse le conseil jusqu'à la préconisation d'une vitesse plafonnée à 250 km/h pour différentes raisons dont la "suffisance, coûts plus réduits à la construction, à l'usage et à l'entretien avec une intégration environnementale plus facile".




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Cheminot le 06/01/2014 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a peut-être plus simple: refaire la ligne actuelle vers Cholet. Et de toutes façons, il ne sert à rien d'atteindre 250 km/h, surtout si on veut desservir quelques gares.
Mais bon, il faut bétonner. C'est encore dans la nature humaine, mais pour combien de temps?

2.Posté par railway le 06/01/2014 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Irrationnel comme réalisation ferroviaire . le projet n'est pas credible dans son offre ferroviaire .la solution la plus simple est de mettre 3 voie de type banalisé entre angers st laud et la possonniere et electrifier la ligne de la possonniere à cholet . Ce qui permettrait d accroitre le debit et la rapidité d'une ligne, le type block (automatique) utilisé et je pense que la marge de manœuvre est considérable .par conséquent ,il est inutile de construire une ligne nouvelle ! j'ai bien peur...

3.Posté par noway le 06/01/2014 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@railway
mettre 3 voies entre Angers et la Possonnière me parait difficile voir impossible vu la densité de l'habitat le long de cette ligne et vu la géographie des lieux (beaucoup de roches)

4.Posté par railway le 06/01/2014 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai connais d'une autre ligne en France ou le trafic saturé à obligé RFF à elargir la plateforme dans une zone équivalente comme par exemple:la région parisienne ou la ligne Marseille -Aubagne qui fut une plateforme 2 voies et maintenant passé à 3 voies . C'est une section de ligne qui est en zone d'habitation dite "dense" est cette infrastructure est encastrée dans les roches granite des calanques marseillaise . Par ailleurs , dernièrement j'ai réalisé la conduite d'un train entre angers et...

5.Posté par barreau le 06/01/2014 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ railway
vous savez , on vient de donner 2 milliards aux bretons donc il n'y a pas de raison que cela soit toujours les mêmes qui s'engraissent sur le dos des autres d'autant qu'ils ne sont pas plus mal lotis que les autres....
En tout cas je l'aime bien ce projet parce qu'il a le mérite d'irriguer la région Pays de la Loire et donc de participer à un développement équilibré du territoire. ça nous change du duo Auxiette Ayrault qui passent leur temps à gaver Nantes.















Angers Mag











Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46



cookieassistant.com