Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO-Monaco : gagner enfin...


Rédigé par - Le Lundi 5 Mars 2012 à 23:32


Angers-SCO reçoit, enfin, ce mardi, après les retrouvailles avortées pour cause de météo, début février, le dernier club qu’il a vaincu, le seul en 2012. Et si l’histoire se répétait.



Malgré ses nombreux blessés, le SCO se sortira-t-il de l'emprise monégasque ?
Malgré ses nombreux blessés, le SCO se sortira-t-il de l'emprise monégasque ?
Voici un match qui s'annonce difficile. L’infirmerie Angevine pratique les vases communicants en se vidant de MANCEAU, DELPORTE et peut-être ROUSSEAU et se remplissant du précieux Marc-André ZORO et peut être de Grégory MALICKI. De plus, la confiance ne semble pas vraiment revenue.

Certes, Angers-SCO a failli ramener trois points d’Arles-Avignon vendredi, en faisant preuve de solidarité dans l’adversité. Mais, d’une part, ce fut au détriment du jeu et, d’autre part, les Angevins se firent rejoindre sur le fil. Au final, un point bien amer, là où ils auraient signé pour ce résultat avant de quitter l’Anjou.

La tâche sera d’autant plus difficile que les Monégasques, version Russe, avec leur collection de recrues hivernales, montrent des valeurs morales certaines ces derniers temps, après un petit creux, début février… quand ils sont venus pour rien en Anjou.

Leurs deux dernières prestations ont séduit et satisfait leur coach, Marco SIMONE. Menés sur leur pelouse par Laval, ils se sont imposés. Dominés à Sedan, vendredi dernier, ils sont revenus, au train, comme on dit en athlétisme, pour accrocher un bon nul, 2-2.

Monaco a encore quatre point de retard sur le premier non reléguable, mais l’espoir est revenu. Suffisant pour perturber un Angers-SCO à la recherche de la confiance perdue.

Stéphane MOULIN a souvent regretté de ne ramener que des points mérités. Vendredi, il a ramené son premier point sans jouer. Qu’en sera-t-il ce mardi ?

Il serait bon de se rassurer avant la délicate réception de Laval. Au moins au niveau comptable. Car, cela risque de devenir l’urgence, celle qui vous tétanise un groupe.
Sera-ce au détriment du jeu ? Pas sûr que Stéphane MOULIN en pense autant, lui qui pense que la solution viendra du jeu.

Mais, cet Angers-SCO amoindri (même BOUKA-MOUTOU, non qualifié début février ne pourra être aligné) le peut-il ? Réponse demain, juste avant 21H.






Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur