Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO - Troyes : le Champagne avant la coupe


Rédigé par - Le Mardi 17 Janvier 2012 à 23:51


Angers-SCO poursuit son marathon hivernal, ce mercredi, avec son troisième match en 9 jours, le quatrième en 12 jours, soit un match tous les trois jours. Suivra dès samedi, en coupe de France, le match des 16èmes de finale, face à Quevilly. Deux échéances à gérer dans les têtes et dans les jambes.



Karim DJELLABI, expulsé à l'aller, est de retour.
Karim DJELLABI, expulsé à l'aller, est de retour.
Vive les cadences infernales du mois de janvier : après une trêve ultra-courte, Angers-SCO et Troyes enchaînent les matchs, à une période où l’état des pelouses n’est pas optimum. Côté Angevin, ce sera Quevilly ce week end, pour les 16èmes de finale de la coupe de France. Côté Champenois, le déplacement chez l’autre club d’Ajaccio, le Gazélec (national), ne sera pas une partie de plaisir.

Et les deux équipes auront, quelque part, en tête, une éventuelle épopée en coupe, du fait de leur retour dans le ventre mou du classement, à 7 points du podium.

Pour les hommes de Stéphane MOULIN, la défaite à Nantes est frustrante, comme celle concédée face à Clermont. Mais, comptablement, elle relègue bon nombre d’espoirs au second plan, au moins dans l’immédiat.

Pour les troupes de Jean-Marc FURLAN, la défaite au stade de l’Aube, citadelle habituellement imprenable, contre la modeste équipe d’Arles-Avignon, a constitué un véritable coup d’arrêt. Et ce n’est pas tout, puisque outre la défaite, les Troyens ont du déplorer les expulsions de deux joueurs, auxquelles s’ajoutent des indisponibilités.

Les Champenois arrivent, donc, en Anjou, très diminués, avec les absences de ENZA-YAMISSI, RINCON, OTHON, NSAKALA et probablement SAUNIER, soit quatre défenseurs sur cinq.

Ce n’est pas la première fois qu’un match est chaud, au stade de l’Aube, le match aller entre les deux équipes avait connu trois cartons rouges, dont deux pour Angers-SCO, avec Matar FALL et Karim DJELLABI (GRAX côté Troyen).

Le latéral gauche Angevin fera sa rentrée, dans le même couloir que Richard SOUMAH, la nouvelle recrue, qui devrait débuter pour « apporter son esprit revanchard », dixit Stéphane MOULIN, au micro de Thierry LARDEUX.

Angers-SCO, qui a vaincu Troyes, 3-0, l’an passé, se doit de profiter de ses absences, qui affectent le point fort des Troyens, 7ème défense à l’extérieur.
Car, pour le reste, Troyes constitue la plus mauvaise attaque du championnat, hors de ses bases, même si la tendance a évolué depuis la trêve, et la victoire, après prolongation à Caen (2-4, 2-2 à la fin du temps règlementaire). De plus, il faudra toujours se méfier d’un coup de génie du très efficace MARCOS.

Bref, Angers-SCO endosse indiscutablement le costume de favori de cette partie, même si l’état de fraîcheur est susceptible de contredire toutes les statistiques.

Les Angevins devront oublier les jambes lourdes et alléger les têtes en l’emportant, afin d’oublier, autant que possible, le match de Nantes et la frustration d’avoir perdu un match qu’ils pouvaient, qu’ils devaient, selon leur coach, gagner.

Une victoire permettrait, d’abord, au SCO de remonter au classement et de continuer à garder ses distances avec le bas de classement, même s’il n’y a pas péril en la demeure. Gagner permettrait de ne pas totalement décrocher du haut du classement, déjà suffisamment éloigné pour laisser les rêves de côté, temporairement.

Mais gagner, si possible sans encaisser de but, serait, surtout le meilleur moyen de préparer le déplacement redouté, au Petit-Quevilly et son stade Robert DIOCHON, samedi, pour affronter l’équipe de Quevilly, en coupe de France.

Un seul mot d’ordre, donc, pour ce match où l’on vous attend à Jean Bouin, malgré la température. Sinon, vous pourrez le suivre, sur 103.3, ou en streaming chez nos amis de www.hauteangevine.com.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur