Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom
   





Angers-SCO à Istres pour finir le travail.


Rédigé par - Le Jeudi 3 Mai 2012 à 22:03


Malgré sa belle victoire face à Nantes, Angers-SCO n’a pas encore assuré à 100% son maintien. Afin de pouvoir dérouler lors des deux derniers matchs, et savourer sa fin de saison, il tentera de ramener un résultat de Provence.



Karim DJELLABI est revenu à son meilleur niveau.
Karim DJELLABI est revenu à son meilleur niveau.
Et le coup est jouable, face à des Istréens, qui ne peuvent plus rien espérer, en raison de leurs 7 points de retard sur le podium. Surtout que, même si Troyes, actuel troisième faiblissait, il lui faudrait compter aussi sur les défections de Clermont et de Sedan. Improbable.

Si Istres ne rêve plus, l'’inconvénient, c’est que cette équipe joue l’esprit libéré.

Autant dire qu’Angers-SCO devra avant tout compter sur son jeu pour ramener un résultat au moins identique à celui du Havre, premier relégable.

En effet, Si les Normands ne reprennent pas de point aux Angevins, Angers-SCO, avec ses 7 points d’avance, à 2 matchs du terme, serait mathématiquement assuré de son maintien. Et il n’est pas dit que Le Havre, à la dérive, parvienne à vaincre, sur ses terres, une équipe d’Amiens, pourtant condamnée au national. Mais cela, on en parlera vendredi, sur les coups de 22 heures.

En attendant, il faut jouer, avec une attaque décimée : à l’absence de Claudiu KESERÜ, s’ajoutent, excusez du peu, celles du meilleur buteur, Gaétan CHARBONNIER (blessé au mollet) et du meilleur passeur de Ligue 2, Diego GOMEZ (Cheville).

Stéphane MOULIN ne pourra pas non plus compter sur NSAME, sa nouvelle pépite.Il en emmène, donc, une autre, en Provence, avec l’arrivée dans le groupe du jeune DOGO.

Heureusement, depuis le mercato notamment, Angers-SCO a acquis une certaine profondeur de banc et il pourra compter sur Fodé DORE, intéressant face à Nantes et sur Richard SOUMAH, vif et décisif, mardi.

Ajoutons qu’Angers-SCO est sur une bien jolie dynamique de résultats, série de cinq matchs sans défaite, en cours, et l’on s’aperçoit que le coup est jouable, d’autant plus que les Istréens sont imprévisibles. Ils sont capables du meilleur comme du pire.

Les Istréens ne l’ont emporté qu’à 7 reprises en 17 matchs sur leur pelouse de Parsemain. Il y a donc la place pour faire quelque chose, d’autant plus que le coach angevin a maintenu son groupe en alerte.

Une prudence bienvenue dans ce championnat de fou, où l’on ne sait plus si 45 points suffisent au maintien. Le maintien assuré nous permettrait de fêter nos joueurs, face à Boulogne sur Mer le 11 mai à 20H30.

Mais aussi de fêter les anciens, à partir de 17H30 probablement (initialement annoncé à 17H, ce match serait reculé du fait du décalage du match de L2.

En effet, les anciens du SCO, période 98-2000 principalement, emmenés par Jérôme MOLINIER, défieront les anciens Nantais emmenés par DA ROCHA, CARRIERE et autres QUINT.

Entrée gratuite pour les abonnés et les détenteurs d’un billet du match. Nous vous en reparlons en début de semaine prochaine.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur