Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO à Metz, pour une demi-finale à l’envers.


Rédigé par - Le Vendredi 27 Avril 2012 à 08:09


C’est comme une demi finale du bas de tableau, que jouera, ce soir, Angers-SCO à Metz : en cas de victoire, il ne manquera plus, probablement que trois points à prendre d‘ici la fin du championnat. Un match à 6 points, donc, face à un adversaire direct pour le maintien.



Gaétan CHARBONNIER connait la réponse à apporter aux quelques supporters à la mémoire courte.
Gaétan CHARBONNIER connait la réponse à apporter aux quelques supporters à la mémoire courte.
Les chiffres sont joueurs.Angers-SCO, 17 points marqués à l’extérieur, jouera son 17ème match hors de Jean BOUIN, face à la 17ème équipe à domicile, avec la 17ème attaque et la 17ème défense de ce classement particulier.

Au-delà de la coïncidence des chiffres, on peut constater que l’adversaire des Angevins est mal à l’aise à la maison.Le vieux stade Saint Symphorien n’est pas une citadelle imprenable, pour une équipe Messine qui se doit pourtant de prendre des points, face à un adversaire direct.

Les Lorrains comptent un point de retard sur Angers-SCO, écart que les hommes de Dominique BIJOTAT, coach sur la sellette, tenteront de combler, ce vendredi. Pour ce faire, les Lorrains compteront sur leur buteur DUHAMEL (10 buts), qu’il incombera à la paire FALL-ZORO de museler, mais pas sur le précieux DIAZ, suspendu.

Côté Angevin, Stéphane MOULIN renoue avec les absents en nombre, avec les blessures de COUTURIER et KESERÜ, et les suspensions de SOUMAH et DJELLABI.

Espérons qu’Angers-SCO n’augmentera sa collection de sanctions administratives, dans un match que l’on pressent électrique. Mais Gaétan CHARBONNIER sera là.

Le meilleur buteur Angevin, qui a essuyé quelques sifflets sévères face au Mans, aura certainement à cœur de se rappeler aux bons souvenirs de supporters qui ont la mémoire bien courte et la reconnaissance éphémère.

Malgré l’enjeu et le contexte, Stéphane MOULIN n’ira pas en Lorraine pour jouer le 0-0. Ce n’est pas son style.Toujours fidèle à ses convictions, forgées du temps de son passé de coach de la réserve, il a appelé dans le groupe le très jeune attaquant de la réserve, Jean-Pierre NSAME, considérant, au micro de sport49.fr, la jeunesse « plus comme une qualité que comme un défaut ».

Les Angevins auront besoin de la force de conviction de leur technicien, pour rééditer la performance de Clermont.
Un bon résultat les préparerait, de la meilleure des façons, au choc attendu face à Nantes, dès mardi 1er mai et surtout à l’emballage final, dans une ligue 2 de folie.

Angers-SCO, à 3 points du 10ème, ne compte que quatre points sur le premier reléguable, Le Havre, et 8 sur Boulogne, deux équipes que les Angevins rencontreront, d’ici la fin de la saison.

Autant dire qu’ils ont leur destin est entre les mains les noirs et blancs.A eux de faire en sorte qu’il soit radieux, dès ce vendredi ?






Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur