Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO accueille Strasbourg en favori trompe l'oeil


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Lundi 31 Janvier 2011 à 22:01


Angers-SCO aura le mauvais rôle du favori, ce mardi 1er Février, à 18 heures, à Jean Bouin. Mais attention au match piège, face à une équipe professionnelle, qui évolue en championnat national. Un match plus équilibré qu'il n'y paraît.



Le public aimerait fêter une nouvelle qualification, ce mardi, mais ce sera sans Grégory MALICKI, suspendu (*)
Le public aimerait fêter une nouvelle qualification, ce mardi, mais ce sera sans Grégory MALICKI, suspendu (*)
samedi dernier, face à Grenoble, Angers-SCO a raté son match. L'équipe a peut-être déjà l’esprit tourné vers samedi prochain, pour se rattraper face à Clermont. Drôle de climat avant de jouer une très belle et dangereuse équipe de Strasbourg, avec, à la clé, une qualification pour les ¼ de finale de la coupe de France.

Dans quelles dispositions seront les angevins ?

Verrons-nous l’équipe brillante, logique vainqueur de Bordeaux, ou la formation peinant à mettre du rythme et quelque peu en dedans, qui a concédé le nul à de faibles grenoblois ? Difficile à imaginer ce qui se passe dans les têtes des joueurs. En revanche, dans les pieds, la situation est plus claire, Angers-SCO récupérant Gaëtan CHARBONNIER, de retour de suspension, ainsi que Karim DJELLABI et surtout son feu follet, Sébastien RENOUARD, le meilleur angevin du moment.

L’association de l’ancien messin et de Diego GOMEZ devrait donner de la vivacité et de l’inspiration au jeu angevin. L'argentin avait dû laisser sa place à Jérôme HIAUMET, qui gardera les buts angevins, suite à l'exclusion de Grégory MALICKI. Devant, on surveillera un éventuel trio alléchant SAIVET-KESERÜ-CHARBONNIER.

Mais il faudra être un peu plus tranchant et moins hésitant défensivement face à des strasbourgeois qui restent sur trois victoires consécutives à l’extérieur. Les strasbourgeois croient encore à la ligue 2.
Ils ne pointent qu’à cinq longueurs de la troisième place, synonyme de montée. Ils jouent surtout pour sauver leur entraîneur.

En effet, peu avant le 16ème de finale de coupe de France, victorieux, contre Evian Thonon Gaillard, des indiscrétions avaient filtré : Le coach Laurent FOURNIER, ancien lyonnais et parisien allait être limogé. Son président estimait qu’il n’était pas l’homme idoine pour mener le Racing Club de Strasbourg en Ligue 2.

Cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe, décuplant la motivation de strasbourgeois, qui peinaient à se faire violence. La solidarité, depuis, est de mise. Pour preuve, la course de tous les joueurs vers Laurent FOURNIER, lors de la transformation du pénalty par le vif MATHLOUTI, contre l’ ETG.

Face à cette révolte salutaire du groupe, le président PLESSIS a fait machine arrière. Laurent FOURNIER sera bien sur le banc de touche strasbourgeois. Et nul doute que les alsaciens entendront poursuivre sur la même dynamique. Dans ces conditions, Angers-SCO aura tout à craindre de cette équipe.

Les noir et blanc ont besoin de confiance et il serait malvenu qu’ils prennent un sale coup au moral, en étant de surcroît, sortis de la coupe. On attend donc du SCO un retour au réalisme, un match propre et de la détermination. Pour se rassurer, mais aussi pour faire la fête et, pourquoi pas, revoir une autre ligue 1 à Jean BOUIN. Allez les petits.

A noter que ce match sera intégralement retransmis en direct sur EUROSPORT.

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO