Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom
   





Angers-SCO cède du terrain à Nantes 2-1.


Rédigé par - Le Samedi 14 Janvier 2012 à 08:40


Angers-SCO peut être déçu, non pas de sa prestation, mais du résultat. Une victoire du voisin nantais, sur son terrain, qui laisse un goût amer à des angevins qui ont pêché au niveau du réalisme offensif et défensif. Un match gagné aux points, mais pas au tableau d’affichage.



Diego GOMEZ a beaucoup tenté, en vain.
Diego GOMEZ a beaucoup tenté, en vain.
Stéphane MOULIN reconnaissait volontiers, au micro de nos amis de sport49.fr qu’un résultat nul ne l’aurait pas satisfait, hier soir, « alors une défaite, imaginez un peu… ». Angers-SCO a créé du jeu, Nantes s’est contenté du réalisme.

Son duo KESERÜ-CHARBONNIER, stérile hier, n’a pu être suppléé par Diego GOMEZ, que l'on peut pourtant créditer de trois occasions franches.

Angers-SCO entamait le match hier soir de la meilleure des manières, Claudiu KESERÜ enlevant juste un peu trop sa frappe puissante (2’). Nantes répondait de suite et Grégory MALICKI devait intervenir dans les pieds de DJORDJEVIC, sur un centre dangereux de PANCRATE (4’). Nantes posait des problèmes à la défense Angevine, en ce début de match, et c’est encore PANCRATE qui claquait une volée hors cadre, sur un long centre de la gauche (23’).

Côté Angevin, Diego GOMEZ, pas assez prompt, était repris par la défense (25’), tandis que RIOU sortait fort à propos dans les pieds de Gaëtan CHARBONNIER, bien lancé (27’).

Sans dominer, Nantes allait, cependant scorer : BESSAT frappait un coup franc excentré à ras de terre, que DJORDJEVIC déviait d’une subtile talonnade, qui surprenait le gardien Angevin (1-0, 32’).

Angers-SCO réagissait de suite, Diego GOMEZ manquait de peu le but, sur une belle demi-volée. Le milieu du SCO allait retrouver sa patte de passeur décisif, en servant Rayan FRICKECHE, dont la reprise trompait RIOU (1-1, 39’). Deuxième but professionnel pour le jeune FRICKECHE.

La fin de la première période était Nantaise, mais BESSAT ne cadrait pas sa volée (43’), tandis que la tête de PANCRATE, sur corner, était heureusement contrée par Jérémy HENIN (45’). La première mi-temps se terminait finalement par un score équitable.

La physionomie du match changeait au retour des vestiaires, où les Nantais accusaient probablement un manque de compétition officielle, dû à leur élimination en coupe.

Au cours de cette seconde période, Angers-SCO allait se créer trois belles occasions de but, qui ne devaient rien à personne, tant la maîtrise du ballon était Angevine.
C’est tout d’abord Diego GOMEZ qui allait trouver Claudiu KESERÜ, qui servait idéalement, aux 16 mètres 50, Gaëtan CHARBONNIER.

Les nombreux supporters Angevins voyaient déjà le ballon au fond des filets, alors que le buteur Angevin manquait le cadre, face à un RIOU probablement battu (55’).

Puis, Claudiu KESERÜ allait fausser compagnie à son garde du corps, pour être servi, comme au Mans, à 6 mètres du but. Mais, cette fois, l’attaquant Roumain n’allait pas tenter la volée, lui préférant un amorti difficile à réaliser, son ballon allant mourir en sortie de but. Mauvais choix (64’). Enfin, Gaëtan CHARBONNIER, suite à un débordement dont il a le secret, servait Diego GOMEZ en retrait. Le meilleur passeur Angevin contrôlait avant de frapper pour être ensuite contré (78’).

Angers-SCO avait manqué de spontanéité et l’avait payé entre temps, d’autant que sa défense avait, parfois manqué de promptitude.

Nantes allait prendre un avantage définitif sur un coup de pied arrêté. VERETOUT, de loin, mettait un ballon dans la surface, dont héritait DJILOBODJI, oublié au second poteau, qui plaçait le ballon sous la barre de Grégory MALICKI (2-1, 76’).

Les Angevins incapables de recoller au score terminent en maintenant leur classement avant les autres matchs qui se joueront ce samedi.

Angers-SCO doit oublier cette déconvenue et se mobiliser de suite, pour affronter Troyes, un adversaire particulièrement coriace, dès mercredi.




LES TAGS : football, ligue2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur