Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers SCO continue la course en tête de la Ligue 2


Rédigé par - Le Samedi 31 Août 2013 à 07:26


Au terme d'un match où, encore une fois, tout s'est joué dans les dernières minutes, Angers s'est imposé face à une solide formation brestoise. Sans être particulièrement brillants, les joueurs de Stéphane Moulin se sont imposés en toute fin de match et restent en tête du classement de la L2 en compagnie de Lens.



Un match de plus au sommet de la ligue 2. Un très bon début de saison pour les Angevins
Un match de plus au sommet de la ligue 2. Un très bon début de saison pour les Angevins
Ce sont des débuts de saison dont on rêve, mais de là à les réaliser, il y a toujours une marche et on a su la monter donc c'est très bien. Il y a eu 5 matchs de joués, il en reste 33 et sans imiter un illustre entraîneur bourguignon, en 5 matchs nous avons déjà obtenu le tiers de notre premier objectif ». (NDLR : Stéphane Moulin veut parler de Guy Roux pour l'entraîneur et de maintien pour l'objectif en termes de points!).

Mais au-delà de la boutade du coach angevin, ce qu'il faut retenir c'est effectivement ce très bon début de saison. Si l'on excepte l'élimination en Coupe de la Ligue face à Lens (et quand on voit le classement des nordistes en championnat, est-ce vraiment un gros faux pas ?), le SCO totalise 4 victoires et un nul en championnat... Certes, tout n'est pas parfait et on l'a vu contre Brest où les Angevins ont peiné à imposer leur jeu, mais ce qui est pris n'est plus à prendre et il vaut mieux faire la course en tête même si la saison ne fait que commencer.

Tout se sera joué en deuxième période dans cette rencontre, car la première s'apparenta à un long round d'observation où les occasions de but furent peu nombreuses. Une percée du Brestois Dernis (13e) dont le tir finissait dans le petit filet de Malicki, un tir de Blayac (17e) détourné par un défenseur, et un nouveau tir de Blayac (29e) repoussé en deux temps par le gardien à la suite d'une ouverture de Gamboa. Voilà pour l'essentiel des occasions angevines en première période.

Il y eut bien un petit frémissement quand, à la 21e minute, Blayac, à la lutte avec un défenseur, s'écroula à l'entrée surface à la suite d'une ouverture de Gamboa, mais dans l'ensemble, le 0-0 à la mi-temps n'était pas illogique.

La seconde période repartait sur les mêmes bases que la précédente et il fallait un tir puissant de Moimbe, passant de peu sur la gauche du but angevin (63e), pour rappeler qu'un petit but suffirait à tout changer.

Et ce « petit but » ne tardait pas à arriver. A la 66e, Stéphane Moulin faisait entrer Socrier à la place de Blayac et, dans les minutes qui suivaient, Gamboa s'enfonçait dans la surface, poursuivait son action à la lutte avec deux défenseurs, mais parvenait toutefois à se projeter vers le but et son tir, malgré une tentative désespérée de sauvetage de Woimbée (76e) était prolongé par ce dernier dans ses filets (76e). A 1 à 0, les Angevins, sans être particulièrement brillants, se donnaient de l'air.

Socrier offre la victoire en toute fin de match

On pensait alors que le plus dur était fait et Stéphane Moulin faisait entrer Diers à la place d'Ayari, étonnamment peu en vue lors de ce match (78e). Et alors que l'on semblait s'acheminer vers une courte victoire angevine, lors d'une des ultimes tentatives de ce match, sur un tir contré de Ramaré, Grougi, au point de pénalty devançait Malicki pour l'égalisation bretonne (1-1) à la 88e.

C'était alors sans compter sur la fameuse « Dalle angevine », chère aux supporters et aux joueurs depuis plusieurs mois maintenant. Une expression symbolisant notamment des périodes où les Blanc et Noir ont renversé de nombreuses situations dans les dernières minutes.

Là encore, au cours d'une des ultimes attaques, un centre au cordeau de Gamboa, était repris par Socrier, à la lutte avec un défenseur tout près de la ligne de but. Il propulsait le ballon dans la cage et offrait la victoire à ses couleurs (2-1, 90e). Ce qui faisait dire à l'attaquant à la fin du match : « Ceux qui sont arrivés ont tout de suite compris ça. Cette envie de ne rien lâcher et d'aller vers l'avant . Et cette envie de tout donner n'est pas due au hasard. On veut faire une belle saison ». Qui les verra accéder à la Ligue 1 ? Éléments de réponse dans deux semaines (trêve internationale oblige) lors du prochain match à Laval où les Angevins se sont souvent bien comportés ces dernières années.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur