Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO défie Rennes à Carnac


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Vendredi 15 Juillet 2011 à 21:55


Dernier tour de chauffe pour les Angevins, ce samedi, à 17 heures 30, au pied des mégalithes de Carnac dans le Morbihan, où les Rennais sont en stage.



de g à droite, debout: MALICKI, HENIN, COUTURIER, DIERS, FALL, CHARBONNIER, DE FREITAS; Accroupis: AURIAC, DEROFF, GOMEZ, KESERÜ
de g à droite, debout: MALICKI, HENIN, COUTURIER, DIERS, FALL, CHARBONNIER, DE FREITAS; Accroupis: AURIAC, DEROFF, GOMEZ, KESERÜ
Angers-SCO, à l’image des coureurs du tour de France, attaque la montagne avec un col de première catégorie, pour son dernier match d’avant-saison. En effet, le Stade Rennais fait partie, quoiqu’en dise son coach, Frédéric ANTONETTI, des cadors de la Ligue 1.

Les Bretons ont été longtemps dans la course pour le titre de champion de France, avant de céder sur la fin, en raison d’un effectif trop juste, surtout en attaque, et inexpérimenté.
La problématique sera peut être la même cette saison, à la différence près que les Rennais se sont intelligemment renforcés, dans un marché des transferts qui somnole.

Ainsi, COSTIL, élu meilleurs gardien de Ligue 2, la saison passée, vient suppléer DOUCHEZ, parti au PSG, tandis que FERET est arrivé de Nancy, plein d’espoir et PITROIPA d’Hambourg.

Des recrues qu’attend toujours Angers-SCO, à l’exception du feu follet, Hamady TAMBOURA, arrivé de Mantes (CFA).

Stéphane MOULIN, qui tient très probablement son équipe type, cherchera à faire tourner son effectif, tout en le ménageant, à six jours du match de coupe de la Ligue, à Tours.

Il devra très certainement se passer de Karim DJELLABI, Stevie RIGA, Yves DEROFF et peut être Joël ADEGOROYE, qui nous a paru touché, contre Le Poiré sur Vie, Diego GOMEZ et Nabil OUARGUINI, qui vient tout juste de reprendre l’entraînement collectif.

Des petits contretemps qui ne doivent pas le gêner outre mesure, tant les automatismes des angevins sont en place depuis la saison dernière.

Il faut, cependant, espérer que tout ce petit monde sera rétabli pour le premier match officiel, à l’exception de Diego GOMEZ, plus sérieusement touché (déchirure musculaire).

Ces absences seront l’occasion de revoir à l’œuvre, contre une équipe de Ligue, les jeunes pros angevins, qui pourraient constituer nos vraies recrues.

Joël ADEGOROYE, s’il peut jouer, Ryan FRIKECHE, Bilel EL HAMZAOUI et Maxime ROUSSEAU, en attendant de voir Nabil OUARGUINI, ont démontré, depuis le début de la préparation, que le staff angevin avait eu raison de croire en eux. Même s’ils auront besoin de l’appui des cadres, leur fraîcheur et leur motivation peuvent être un véritable atout pour Angers-SCO.

Nous n’oublierons pas deux grands revenants, qui nous doivent une revanche : Anthony OUASFANE et Nicolas FLORENTIN, que nous revoyons avec plaisir dans l’effectif.

Nicolas OUASFANE semble en avoir fini avec ses ennuis de santé et Nicolas FLORENTIN, buteur contre Le Poiré sur Vie, semble trouver avec Stéphane MOULIN, la confiance que ne lui accordait plus Jean-Louis GARCIA.

Samedi, le résultat sera encore une fois anecdotique. Mais ce sera la dernière fois. Après, il conviendra d’aller chercher la qualification à Tours, Grégory MALICKI nous l’a promise.


LES TAGS : football, ligue 2, sco