Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO défie la muraille Tourangelle


Rédigé par - Le Samedi 5 Novembre 2011 à 07:51


Voisin ligérien et adversaire difficile, ce samedi à Jean BOUIN, pour Angers SCO. Ce match se jouera une fois de plus avec l’ombre de Floyd AYITE, le Tribunal administratif de Nantes ayant invalidé le prêt du joueur.



Le groupe Angevin (ici à Laval), solidaire dans la difficulté.
Le groupe Angevin (ici à Laval), solidaire dans la difficulté.
Le verdict est tombé : Floyd AYITE ne pourra pas être Angevin, du moins pas avant le mercato d’hiver. Nouvel épisode de ce feuilleton à rallonge délivré par le Tribunal Administratif de Nantes, lequel n’a pas donné raison à Angers-SCO dans sa demande d’annulation de la décision de la commission d’appel de la DNCG.

Un coup dur pour Angers-SCO, à l’effectif réduit et donc très sollicité. Une équipe Angevine qui aura fort à faire face à Tours, pour la revanche du tour préliminaire de la Coupe de la Ligue : Les Tourangeaux nous avaient éliminés 2 buts à 1 et deux cartons rouges à un, accessoirement.

Certes, Tours n’est pas au mieux de sa forme. Sa dernière victoire remonte au 20 septembre. Il s’agissait d’un exploit, à Clermont, un exploit isolé, puisque depuis la fin août, cette victoire est la seule des ligériens.

Depuis, Tours reste sur quatre nuls et une défaite. Pas de quoi faire peur a priori. Et pourtant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que les Tourangeaux ne font pas partie des équipes qu’Angers-SCO aime recevoir.

En effet, c’est très vraisemblablement à une véritable muraille que vont s’attaquer les joueurs de Stéphane MOULIN, en recevant, tout simplement, la meilleure défense à l’extérieur de toute la Ligue 2 et Angers-SCO ne pointe qu’au 13ème rang des attaques à domicile. On imagine la difficulté de la tâche, pour l’avant-garde locale, qui devra également préserver ses arrières, pour ne pas s’exposer aux contres des BUENGO et DIEGO.

Et, même si la situation n’est pas alarmante, au niveau du jeu, en témoigne la bonne prestation noirs et blancs à Guingamp, le week-end dernier, les coéquipiers de Grégory MALICKI seraient bien avisés de décrocher les trois points, avant la mini trêve internationale : deux semaines sans compétition avant la coupe de France et un déplacement délicat, sur la pelouse synthétique de Châteauroux.

Angers-SCO, qui compte un point de moins que l’an passé, au même stade de la compétition, n’a que trois petits points d’avance sur Lens, le premier étonnant reléguable. Attention à ne pas gamberger.

Une contre performance serait aussi malvenue au niveau comptable que psychologique, avant les trois semaines de coupure du championnat.

On peut affirmer sans se tromper que tous les regards vont se tourner vers Gaëtan CHARBONNIER, de retour de suspension. Mais voila, nous ne sommes pas les seuls à surveiller Gaëtan. Les adversaires le surveillent également de très près, ce qui devrait libérer des espaces, en théorie, pour les autres joueurs offensifs. Toutefois, un malheur n’arrivant jamais seul, l’autre buteur, Claudiu KESERÜ, en recherche de confiance, malgré de bonnes prestations, s’est blessé lors du dernier entraînement.

Fodé DORE, touché au dos à Guingamp devrait le suppléer. A lui de saisir sa chance, dans une équipe qui sera également privée de David DE FREITAS, au milieu de terrain.

Mais, malgré les vents contraires, en ce moment, au niveau des résultats, Stéphane MOULIN et ses joueurs n’abdiqueront pas. Le coach Angevin rappelait en conférence de presse, à voir chez nos amis de www.sport49.fr, qu’il y a quinze jours, que le club est tout de même sixième.

Jusqu’à présent, Angers-SCO a toujours réagi après ses courtes périodes de disette. Rendez-vous ce samedi pour renverser la tendance ?


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur