Angers SCO : des entreprises angevines prêtent à mettre la main au portefeuille


Rédigé par - Angers, le 06/07/2011 - 19:11 / modifié le 06/07/2011 - 19:13




Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. L’équipe d’Angers SCO n’est pas encore rétrogradée en National pas plus qu’elle n’est sûre de rester en ligue 2. Le courrier de la DNCG, adressé ce lundi à Maître Rousseau, l’administrateur judiciaire du club angevin ne fait pas allusion au maintien ou à la descente du club, selon son Directeur Général Olivier PICKEU. Il fait état de pièces complémentaires à fournir et de la prochaine rencontre, vendredi matin, avec le gendarme financier de la Ligue Professionnelle de Football. Ce qui est plutôt de bonne augure.

Une chose est certaine c’est que du coté des investisseurs angevins on s’active pour rassurer la DNCG et lui fournir les moyens de prendre la bonne décision, celle du maintien.

Réunis ce matin les chefs d’entreprise : Jean-Pierre Benoist, Bernard Blot, Luc Germond et Régis Vincenot ont fait savoir qu'ils sont disposés à apporter de l’argent frais et à fournir les documents susceptible de rassurer la DNCG, selon notre confrère Ouest France.

Avec ce soutien local, les représentants du club ont des arguments. Espérons que la DNCG les entendra et que l’équipe angevine pourra ainsi assurer son maintien en L2.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag