Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO en déplacement à Istres, pour un mini-sommet hivernal


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 24 Février 2011 à 21:34


C’est peu dire, les deux équipes, qui vont s’affronter demain, vendredi, sur la pelouse du stade Parsemain de Istres, ont le vent en poupe. Jugez plutôt. Sur les quatre dernières journées, Angers-SCO et Istres occupent la seconde place, avec trois victoires et un nul, juste derrière Boulogne sur mer, qui compte quatre victoires.



Angers-SCo et Claudiu KESERÜ avaient concédé le nul (1-1) contre le cour du jeu à l'aller en septembre.
Angers-SCo et Claudiu KESERÜ avaient concédé le nul (1-1) contre le cour du jeu à l'aller en septembre.
Un match intéressant, donc, et à plus d’un titre. Grâce à leur belle série, les deux clubs, hier préoccupés uniquement par la survie en Ligue 2, sont aujourd’hui à la croisée des chemins. En effet, le vainqueur, s’il y en a un, peut presque définitivement basculer dans la première partie du classement et pourquoi pas se mettre à rêver.

Le FC Istres Ouest Provence occupe la 8ème place du classement, à quatre petits points du troisième et dernier strapontin pour la Ligue 1. Angers-SCO le talonne à la 9ème place, inespérée il y a un mois, cinq points derrière le troisième du classement.

Les angevins ont une belle occasion de prolonger leur superbe série de 6 matches sans défaite, dont cinq victoires, les quatre dernières sans aucun but encaissé. Le FC Istres n’est, en effet, pas aussi à l’aise sur sa pelouse qu’à l’extérieur. Les performances présentent une étonnante similitude : A domicile, comme à l’extérieur, Istres compte 4 victoires, pour 5 nuls et 3 défaites.

Toutefois, ces statistiques sont quelque peu trompeuses, du fait de l’embellie récente des résultats istréens, malgré une légère rechute, à domicile contre Boulogne sur mer, le 12 février dernier (0-1).
Les provençaux sont repartis de l’avant dès vendredi dernier, par l’entremise de Nassim AKROUR et Julien PALMIERI, leurs deux atouts offensifs (respectivement 7 et 3 buts), sur la pelouse de Grenoble (0-2), que les angevins vont bientôt fouler à l’occasion de leur quart de finale de coupe de France, mercredi prochain, contre Chambéry.

Mais, si les angevins montrent le même sérieux et le même réalisme qu’à Sedan, par exemple, a priori bien plus solide, le coup est jouable, ne serait-ce que pour ramener un nul.

Pour prolonger leur soleil d’hiver, ils devront se passer de Nicolas GILLET, Matar FALL et Karim DJELLABI qui s’est sérieusement blessé à l’entraînement cette semaine (entorse du ligament croisé postérieur). David LERAY retrouvera le groupe. Le reste de l’effectif étant au complet, mis à part Diego GOMEZ, qui ne sera pas du voyage, c’est, donc, sur la défense que se porteront toutes les attentions du coach angevin.

Jean-Louis Garcia devrait reconduite Yves DEROFF à droite, qui a retrouvé son football, Stevie RIGA, à gauche, et dans l’axe, la charnière HENIN-COUTURIER, parfaite contre Nîmes. Un résultat en Provence serait le bienvenu avant de se concentrer sur la coupe de France qui arrivera bien vite, et, qui sait, embrumera peut être les esprits.

Verdict demain, sur le coup de 22 heures, pour confirmer qu’Angers-SCO est bien une équipe de seconde partie de saison. Nous sommes preneurs d’émotions. Pourquoi pas en championnat, en plus de la coupe ?

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO