Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO face au coffre-fort Messin


Rédigé par - Le Mardi 20 Décembre 2011 à 00:19


C’est une équipe qui a le vent en poupe, que reçoivent, ce mardi, les Angevins. Il faudra un grand Angers-SCO pour stopper l’équipe Lorraine.



CHARBONNIER et DJELLABI se demandent comment percer la muraille grenat
CHARBONNIER et DJELLABI se demandent comment percer la muraille grenat
Après un début de saison en demi-teinte, les hommes de Dominique BIJOTAT mènent un train de futur pensionnaire de Ligue 1. Cinq succès consécutifs en championnat, émaillés de deux succès en coupe. Voila le profil du candidat au podium qui se présente ce mardi, à Jean BOUIN. Cette équipe est une véritable muraille, essentiellement à l’extérieur, où elle occupe la deuxième place de ce classement spécifique, juste derrière…Clermont-Ferrand, le dernier vainqueur en terre Angevine.

Metz, qui a gagné 4 matches sur 8 à l’extérieur, n’a jamais pris plus d‘un but à l’extérieur, s’est seulement incliné sur la plus petite des marges, 1-0, face au Tours de début de saison, face à Troyes et Clermont ; des poids lourds. Au bilan, Metz n’a encaissé que 4 buts en 8 matches de championnat : C’est Fort Knox derrière.

Heureusement pour Angers-SCO, les Lorrains sont moins prolifiques en attaque, avec la 14ème attaque à l’extérieur. Les coéquipiers du buteur Mathieu DUHAMEL n’ont scoré qu’à 6 reprises hors de leur stade Saint Symphorien.

La défense Angevine devra, néanmoins, surveiller de près le buteur visiteur, qui a marqué autant de buts que Gaëtan CHARBONNIER, mais dont l’équipe est encore plus dépendante des performances (50% des buts Messins, pour Duhamel, contre 40% à Gaëtan CHARBONNIER).

Pour ce faire, Stéphane MOULIN retrouvera une défense au complet, avec le retour de Karim DJELLABI, sur le côté gauche. Au milieu, on notera l’absence de Diego GOMEZ, suspendu, et parti convoler en juste noce. Espérons qu’il ne manquera pas dans la construction et l’alimentation du duo retrouvé, en seconde période, au Mans.

Angers-SCO aura bien besoin des deux forces de frappe KESERÜ-CHARBONNIER, lui qui présente un bilan à redorer, à domicile : 16ème place, 15ème attaque, 7ème défense.

Aux attaquants Angevins de faire en sorte que leurs statistiques s’améliorent. Pour cela, il ne faudra pas que les Angevins soient branchés sur courant alternatif, comme au Mans, ni qu’ils attendent de se faire « allumer » par leur coach à la pause.

Face à une telle muraille, il serait très risqué de se donner un handicap. Donc, mieux vaut débuter la partie dès la première mi-temps. Le SCO de la seconde période Mancelle était aussi inspiré, que celui de la première période était insipide.

En ce dernier match avant les fêtes, on préfèrerait une belle victoire, à remiser au pied u sapin, plutôt qu’une bûche. Une victoire permettrait à Angers-SCO de ne pas décrocher au classement, en attendant le mercato, qui fait pétiller les yeux d'Olivier PICKEU.

Un mercato, dont les joueurs suivront l'entame pendant des courtes vacances que l'on espère réparatrices: Dès le lundi 9 janvier, sur Eurosport, en direct et en intégralité, ce seront les Monégasques de Marco SIMONE, qui fouleront la pelouse de Jean BOUIN, pour les 32èmes de finale de la coupe de France.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur