Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers SCO, la soirée du souvenir.


Rédigé par Yannick Sourisseau - Le Lundi 16 Novembre 2009 à 16:24


Soirée de prestige, vendredi dernier, à la salle Amphitéa d’Angers, pour le Sporting Club de l’Ouest football, Angers SCO pour les angevins, lequel fêtait ses 90 ans d’existence. L’occasion pour les dirigeants de retracer l’histoire de l’un des plus vieux clubs de France.



De quoi parlent Jean Marc Guillou et Arsène Wenger ? De football bien sûr ... (Photo M. Maitreau)
De quoi parlent Jean Marc Guillou et Arsène Wenger ? De football bien sûr ... (Photo M. Maitreau)
Toutes les légendes, les joueurs qui ont fait le succès du club football, cher aux angevins, mais aussi des footballeurs amis, étaient présents dans la salle Amphithea, ce vendredi 13 Juin 2009. De Marc Berdoll star de l’année 73 contre les verts de Saint Etienne, en passant par Jean Marc Guillou, sélectionné en équipe de France en 1978 et l’inoxydable Raymond Kopa, ils étaient tous là pour souhaiter un bon anniversaire à un club, qui malgré quelques avatars, se porte plutôt pas mal. C’est tout au moins ce que devaient penser les dirigeants, ravis de constater que les angevins, supporter du club, depuis des générations, avaient répondu à l’appel.

Echarpe blanche et noire, les couleurs du club, ils étaient plus de 2000 à avoir obtenu le fameux billet pour accéder aux tribunes de cette soirée football pas tout à fait comme les autres et approcher les vedettes pour obtenir un autographe ou une photo de famille. Parmi les stars footballistiques présentes, en dehors des joueurs professionnels du club, on pouvait noter la présence du calédonien Christian Karembeu, lequel joua pendant de nombreuses années dans le club voisin, le FC Nantes et de Arsène Wenger, ancien joueur désormais entraineur du club londonien Arsenal FC.

Au cours de cette soirée sommes toutes très « people », animée par le présentateur de Canal + Hervé Mathoux, les « scoïstes » comme on les appelle ici, ont pu participer à un show de plus de deux heures au cours duquel ils auront vu défiler toutes les vedettes de leur club fétiche, sur fond d’images rétrospectives. C’est Jean Marc Guillou honoré joueur du siècle SCO, qui fut incontestablement la vedette de cette mémorable soirée, ravissant la place à Raymond Kopa, ancien joueur du SCO, âgé de 78 ans, international avec l’équipe de Reims et le Real de Madrid, Ballon d’Or européen en 1958.

Même les plus vieux joueurs du club, avaient fait le déplacement, comme Lucien Radigois (95 ans), le premier gardien de l’équipe, toujours aussi alerte. C’est d’ailleurs lui qui a ouvert la cérémonie. Comme quoi, le football ça conserve.

« C’était une soirée exceptionnelle quand on aime le football on ne peut pas rater cette occasion » disait Michel, un supporter de la première heure. « J’ai revu la plupart des joueurs du temps du SCO en première division » continuait ce dernier, visiblement ému de pouvoir revoir ceux qu’il a encouragé depuis les tribunes du stade Jean Bouin et même affronté en match amical. Et maintenant ? « Ce n’est pas tout à fait pareil, cette année l’équipe est moins bonne, mais on espère de tout cœur revoir le SCO en première division ». La soirée fut belle, enthousiaste, comme l’avaient souhaité les organisateurs, mais les fans aimeraient bien voir leur club monter sur les plus hautes marches du podium comme ce fut le cas en 1957, lors de la finale de la Coupe de France. Sait-on jamais, à Amphitea, en cette mi-novembre, la machine SCO s’est remise à espérer …



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur