Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO, magnifique vainqueur en Principauté, 1-3


Rédigé par - Le Samedi 10 Septembre 2011 à 07:51


Au terme d’un superbe match, dominateur de bout en bout, Angers-SCO l’a emporté ce vendredi soir, trois buts à un, face à une bien pâle équipe de Monaco.



Gaëtan CHARBONNIER, deux buts dont un chef d'oeuvre.
Gaëtan CHARBONNIER, deux buts dont un chef d'oeuvre.
Monaco a du souci à se faire et va devoir faire très vite l’amalgame au sein de son effectif remodelé. Sinon, il devra renoncer à ses rêves de montée et, qui sait, vivre le pire des cauchemars. Toujours est-il que personne, pas même Reims, le leader, n’avait dominé Monaco, sur ses terres, comme les Angevins l’ont fait.

Angers-SCO a controlé le match de bout en bout, et avec un peu plus de réussite, ou un peu moins de maladresse, c’est selon, dans le dernier geste, Monaco aurait même pris une correction que ça ne surprendrait personne. Pourtant, c’est Monaco qui aurait pu être considéré comme dangereux le premier, COULIBALY, oublié aux six mètres, reprenait de volée, au-dessus (5’). Mais, très vite, Angers-SCO allait étouffer les velléités locales et s’assurer la mainmise sur la partie.

Après une première alerte sur une frappe à bout portant de Charles DIERS, très actif, (14’), Angers-SCO allait ouvrir la marque : Claudiu KESERÜ centrait sur Diego GOMEZ, qui d’une géniale passe orientée de la poitrine, trouvait Gaëtan CHARBONNIER. L’attaquant Angevin crucifiait CARRASSO, le portier local, frère du gardien des Girondins de Bordeaux. (0-1, 16’).
Claudiu KESERÜ et Charles DIERS échouaient une nouvelle fois de peu, face à CARRASSO (27’), avant le chef d’œuvre de la soirée : Olivier AURIAC trouvait d’un centre millimétré Gaëtan CHARBONNIER, qui, à 20 mètres, de volée, trouvait la lucarne des buts Monégasques (0-2, 34’). Superbe.

Monaco était étouffé et n’allait vraiment se créer d’occasion, qu’en toute fin de mi-temps. Mais quelle occasion. HANSSON remisait sur YATABARE, qui tergiversait à un mètre du but, permettant un retour salvateur de Malik COUTURIER, d’un tacle rageur.

Auparavant, un but marqué bien après le coup de sifflet, avait été refusé à SALLI, pour une charge irrégulière sur Grégory MALICKI, empêché de jouer le ballon.
La seconde période n’allait pas modifier la tendance. Angers-SCO multipliait les occasions : Diego GOMEZ frappait à côté ou était mis en échec par CARRASSO (49’ et 54’). Même chose pour Claudiu KESERÜ (53’ et 62’), sans oublier un but refusé à Diego GOMEZ, probablement pour une main de l’Argentin du SCO.

Autant dire que le troisième but Angevin paraissait inéluctable. Diego GOMEZ butait sur la défense. Le ballon revenait sur Claudiu KESERÜ qui marquait d’une reprise de volée rasante du droit, de 20 mètre, au ras du poteau de CARRASSO, qui vivait, décidemment une sale soirée. (0-3, 65’).

Monaco tentait une timide réaction, et obtenait un penalty sur un contact évitable d’Yves DEROFF, sur SALLI. VAHIRUA, plus utile en fin de match, car revenu au milieu de terrain, ne manquait pas cette opportunité. (1-3, 68’). Pas suffisant pour inquiéter Angers-SCO, au sein duquel Rayan FRIKECHE faisait ses grands débuts en Ligue 2, pour les 8 dernières minutes. VAHIRUA se créait encore deux légères occasions, sans soucis pour Grégory MALICKI.

Monsieur LEONARD sifflait alors la fin du match. Un match qui fait chaud au cœur de tout le groupe et le staff Angevin, qui, comme le déclarait Stéphane MOULIN, en conférence de presse, avaient obtenu le résultat qu’ils étaient venus chercher, par le jeu.

Reste au SCO à enchaîner, dès vendredi prochain, face à Amiens, puisque normalement le club angevns sera le favori de ce match piège, avant de se déplacer à Lens et Bastia, en l’espace de 72 heures. Nous en reparlerons. Merci, pour conclure, à l’excellent Thierry LARDEUX et à Radio Haute Angevine, pour nous avoir fait vivre avec passion ce match, ce qui nous fut très utile pour pouvoir le commenter.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur