Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Angers-SCO monte en puissance malgré la défaite


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Samedi 9 Juillet 2011 à 23:32


Angers-SCO tout juste conforté dans sa place en Ligue 2, s’est incliné 2-1, ce samedi à Pornic, contre Valenciennes, club de Ligue 1, au terme d’un match rythmé. Nul doute que Stéphane Moulin pourra tirer de nombreux enseignements de cette partie.



Angers-SCO monte en puissance malgré la défaite
Angers-SCO a débuté la partie en imposant son rythme, face à un pensionnaire de Ligue 1, douzième lors de la dernière saison.

L’équipe était bien en place et la circulation du ballon démontrait qu’Angers-SCO pourrait sérieusement compter sur des automatismes d’un groupe conservé à l’intersaison.

Mais, comme on pouvait le craindre, les Angevins allaient se faire prendre à revers, à la 14e minute. LORIOT lançait, dans la profondeur, PUJOL, qui fixait Grégory MALICKI, pour l’ouverture du score, à la 14e minute.

Angers-SCO encaissait le coup, mais Claudiu KESERÜ allait le remettre dans le sens de la marche, par un superbe enchaînement, amorti poitrine, reprise de volée au dessus.(21’)

Le roumain du SCO récidivait dans le mode spectacle, avec un ciseau retourné, à la 43e minute. La défense valenciennoise paniquait et BISEVAC touchait le ballon de la main en tentant de se dégager. Gaëtan CHARBONNIER transformait le penalty. (1-1, 44’).

Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score de parité assez logique. Angers-SCO avait emballé le match avant de subir, sans plier, la domination valenciennoise.

La seconde période démarrait avec deux équipes profondément modifiées, sans que le match perde en intensité. Ryan FRIKECHE, Maxime ROUSSEAU et Hamady TAMBOURA faisaient leur apparition sur la pelouse.

Valenciennes imprimait le rythme du match et montrait aux scoïstes, qu’ils avaient à faire à un tout autre adversaire que Rouen, samedi dernier.

Mais Angers-SCO résistait bien, sans s’affoler et avec talent, tel Jérôme HIAUMET, à la parade face à DOSSEVI (58’), ou Jérémy HENIN, qui d’en tacle rageur, empêchait COHADE de marquer (70’).

Les Angevins n’avaient pu, toutefois, couper la merveille de centre au cordeau de DANIC, qui avait trouvé au second poteau, DOSSEVI, pour le second but nordiste (2-1, 55’).

La fin du match était angevine, mais ni Vincent MANCEAU (71’), ni Hamady TAMBOURA (76’), ni Gaëtan CHARBONNIER (79’, 85’, 90’), ne parvenaient à trouver la faille.

Au contraire, suite à une sortie de Jérôme HIAUMET, Valenciennes héritait d’un penalty. Le portier angevin se rachetait de sa sortie manquée, en bloquant le coup de pied de réparation de SAMASSA (83’).

Le match s’est achevé sur une victoire nordiste, qui n’entamait pas la satisfaction du staff angevin, suite au match très intéressant livré par les « noir et blanc ».

Suite de l’aventure, direction la ligue 2, dès mercredi, à Beaufort en Vallée, face aux Vendéens du POIRE SUR VIE.

Équipe en première mi-temps : MALICKI- FALL HENIN COUTURIER DEROFF- GOMEZ DE FREITAS AURIAC DIERS- CHARBONNIER KESERÜ

Équipe en seconde mi-temps : HIAUMET- FALL GILLET HENIN ADEGOROYE-MANCEAU GOMEZ AURIAC DIERS- DORE KESERÜ


LES TAGS : football, ligue 2, sco